Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Ballons, poufs et coussins : des classes flexibles à l'école d'Oradour sur Vayres

mercredi 5 décembre 2018 à 18:37 Par Jérôme Edant, France Bleu Limousin

Ballons, transat ou poufs : depuis la rentrée, l'école d'Oradour sur Vayres a mis en place des "classes flexibles" où les 94 élèves peuvent s'asseoir et s'installer à leur guise. L'objectif : assurer le confort et la mobilité, et ainsi développer la concentration des enfants.

L'école d'Oradour sur Vayres propose des "classes flexibles" où les élèves s'installent à leur guise
L'école d'Oradour sur Vayres propose des "classes flexibles" où les élèves s'installent à leur guise © Radio France - Jérôme Edant

Oradour-sur-Vayres, France

Rangés sous la table : des ballons et non pas des chaises. Dans un coin de la classe : un transat, des coussins, des tapis de sol ou même des poufs et une tente, en lieu et place d'un classique banc de bois.

C'est ce qu'on appelle des "classes flexibles" à l'école d'Oradour sur Vayres, ou comment proposer une autre manière d'installer les élèves en classe. Les postures sont plus confortables, plus adaptées à chaque enfant (notamment pour quelques élèves porteurs de handicaps ou de troubles du comportement) et à l'arrivée, l'attention et la concentration des enfants y gagnent.

Des classes plus propices à la concentration des enfants

Les enfants qui, d'ailleurs, en témoignent : "on peut gigoter ! C'est plus confortable ! On peut écrire et en même temps bouger, et comme j'arrête pas de gigoter sur la chaise, alors maîtresse, elle m'a mis ça". Ça, c'est un tabouret flexible, une sorte de tabouret culbuto qui permet de gigoter tout en restant assis, sans tomber.

Tout comme le Canada est friand de ces classes flexibles, Cécile Gauchou - l'enseignante à l'origine du projet - défend cette nouvelle organisation en se basant sur des études du comportement des enfants. "C'est une façon de s'adapter aux différents types d'élèves" explique-t-elle, "il y a des enfants qui ont besoin de bouger pour se concentrer, et la position statique est tellement contraignante qu'ils se concentrent plus sur leur posture que sur leur travail".

Pas de tables ni de chaises dans le coin de cette classe à l'école d'Oradour sur Vayres - Radio France
Pas de tables ni de chaises dans le coin de cette classe à l'école d'Oradour sur Vayres © Radio France - Jérôme Edant

La directrice de l'école, Juliette Poignant, abonde : "est-ce que nous, adultes, nous passerions 6 heures sur une chaise en bois" ? Pas forcément... D'ailleurs, à l'école d'Oradour sur Vayres, même les enseignantes ont adopté le principe. "Moi, quand je m'assoies, désormais c'est sur un ballon" sourit la directrice.

L'école d'Oradour sur Vayres a reçu le label 'Innovation" du rectorat de Limoges pour cette initiative.