Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Ballon-Saint-Mars : au collège, un professeur de français non remplacé depuis septembre

-
Par , France Bleu Maine

Des parents d'élèves du collège René Cassin de Ballon-Saint-Mars vont manifester ce mercredi matin devant l'établissement. Ils déplorent le non-remplacement depuis septembre d'un professeur de français en arrêt-maladie depuis le 26 septembre dernier.

Le professeur de français n'est pas remplacé depuis le 26 septembre.
Le professeur de français n'est pas remplacé depuis le 26 septembre. © Maxppp - Bruno Levesque

Ballon-Saint-Mars, France

Ils avaient lancé une pétition courant décembre, afin d'être entendus. Un collectif de parents d'élèves du collège René Cassin de Ballon-Saint-Mars va manifester ce mercredi matin, à 8 h 30, devant l'établissement. Les parents demandent toujours qu'un professeur de français, en arrêt-maladie depuis le 26 septembre dernier, soit remplacé. 

"On dit beaucoup que le niveau de français baisse, mais on est incapable d'assurer le remplacement d'un professeur absent !" Émilie, mère d'élève

Ce professeur de français a d'abord été arrêté plusieurs fois entre le 26 septembre et les vacances de la Toussaint, puis entre la Toussaint et Noël. Il est désormais arrêté jusqu'aux vacances de février. Depuis quasiment le début de l'année, aucun remplaçant n'est venu combler l'absence, impactant notamment une classe de 5ème comprenant 26 élèves : "Nous faisions déjà le point au moment des vacances de Noël, il manquait 45 heures de cours de français", explique Émilie, mère d'élève de cette classe. "C'est une réelle inquiétude. Le français est une matière sur laquelle on insiste car c'est l'avenir de nos enfants. On dit beaucoup que le niveau de français baisse, mais on est incapable d'assurer le remplacement d'un professeur absent !"

En attente d'une réponse du rectorat

Les parents ont demandé un rendez-vous avec la directrice académique de la Sarthe. "Nous attendons un retour de leur part, nous n'en avons pas encore aujourd'hui.

La pétition lancée courant décembre par les parents a pour le moment réuni 179 signataires. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu