Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Béarn : au final, huit nouvelles classes pour cette rentrée scolaire

mercredi 6 septembre 2017 à 19:07 Par Mathias Kern, France Bleu Béarn

L'inspecteur d'académie, Pierre Barrière, a arbitré les derniers ajustements ce mercredi à Pau, avec les comptages définitifs des élèves dans les classes. Après les calculs depuis ce lundi, en Béarn, la balance générale de la carte scolaire est de huit ouvertures.

Ecole illustration
Ecole illustration © Radio France

Pau, France

Trois jours après la rentrée scolaire, il y a de bonnes et de mauvaises surprises dans les écoles du Béarn. Ces derniers jours ont permis de compter les élèves réellement présents dans les classes et d'ajuster le nombre de postes dans les Pyrénées-Atlantiques, selon les besoins réels. Ce mercredi, à Pau, il y avait un comité technique paritaire, l'inspecteur d'académie et les syndicats enseignants ont négocié les fermetures et ouvertures.

Des fermetures à Monein, Mourenx, Artigueloutan, et aux Lilas à Pau

Quatre fermetures de classes s'ajoutent en Béarn, à celles déjà prévues dans le plan initial de la carte scolaire, élaboré en février. Les écoles primaires de Monein et de Mourenx (Victor Hugo) vont chacun perdre une classe. Mais, selon l’inspecteur d'académie, il y aura moins de 25 élèves par classe en moyenne après ces fermetures. Les parents d'élèves eux sont en colère à Mourenx parce que l'école est située en zone REP, Réseau d'éducation prioritaire. Il y a aussi des inquiétudes à l'école maternelle des Lilas à Pau, une classe en moins aussi, avec 29 élèves par classe pour des tout petits. Un demi poste est également supprimé à l'école d'Artigueloutan.

10 écoles arrivent à sauver leurs classes

Parmi les bonnes nouvelles, en Béarn, 15 écoles vont bénéficier de moyens constants ou supplémentaires. Le seuil est atteint pour conserver une classe menacée dans le regroupement Casteide-Cami Cescau, à l'école du centre d'Orthez, à Gelos Bourg, à l'école maternelle Marie Curie de Pau, au regroupement de Pontiacq-Viellepinte, à Navailles-Angos, au regroupement de Beuste et Lagos. Un demi poste est conservé à l'école élémentaire de Garlin, et dans le regroupement Aressy Meillon.

Des classes sont également ouvertes, là où il y avait de gros effectifs : à Uzein, à Pontacq, à Lescar (Ecole Fort), et des demi-postes à la maternelle d'Arzacq, à l'élémentaire de Sauvagnon et à Marancy à Pau.

Le nombre d'élèves en augmentation

Au final, si on regarde la balance générale en Béarn, il y a huit ouvertures sur cette rentrée, qui s'explique notamment par l'augmentation du nombre général d'élèves dans les Pyrénées-Atlantiques, environ 44 800 élèves (+254), avec l'accueil de plus en plus systématique des enfants dès 2 ans.