Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Belfort : une campagne de dépistage des poux lancée dans les écoles maternelles de la ville

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

La Ville de Belfort lance une campagne de dépistage pour les poux dans les 15 écoles maternelles de la ville. L'opération devrait durer jusqu'en janvier prochain pour les 1500 enfants concernés.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration. © Maxppp - Alexandre Marchi

Belfort, France

L'idée vient d'une entreprise belfortaine, La fée des Poux, qui a approché la mairie de Belfort l'année dernière. "Nous avons déjà fait un test de dépistage de poux dans deux classes de l'école Victor Hugo, mais cela nous a paru trop restreint, donc nous avons décidé de l'étendre cette année à toutes les écoles maternelles de la ville", indique Marie-Hélène Ivol, adjointe au maire de Belfort, chargée notamment de l'éducation et de la jeunesse. Un test qui a bien fonctionné explique l'élue. 15 écoles sont donc désormais concernées, ce qui représente 1500 enfants

L'opération est entièrement prise en charge par la mairie et coûte un peu plus de 11.000 euros, mais le service est proposé gratuitement aux enfants. "C'est un service que l'on rend aux familles pour les aider dans une situation qui revient régulièrement et qui pose problème", lance Marie-Hélène Ivol. "Le dépistage, c'est sensibiliser les enfants et les parents. C'est faire de la pédagogie, expliquer aux parents que l'on va le faire à un instant T, mais à eux aussi de regarder la chevelure de leurs enfants régulièrement dans l'année, de le faire naturellement", poursuit l'adjointe au maire. 

La chevelure de l'enfant scrutée méticuleusement

La campagne devrait durer jusqu'en janvier prochain. Une animatrice agréée de l'entreprise La Fée des Poux effectue un tour des différentes classes belfortaines et commence par parler des poux avec les enfants, leur expliquer d'où ils viennent et aborde les règles d'hygiène à adopter

"Dans un second temps, les enfants qui ont l'autorisation de leurs parents, sont pris à part dans une pièce séparée pendant 10 minutes pour faire vérifier leur chevelure", précise Anne Garnache, directrice de la vie scolaire pour la Ville de Belfort. Pour ne rien louper, l'animatrice utilise une loupe, une lumière et un peigne spécifique

"On accentue sur le côté confidentialité", insiste la directrice de la vie scolaire. Chaque enfant se voit remettre une enveloppe fermée, à destination de ses parents et de l'infirmière scolaire. "L'enfant ne connaît pas forcément le résultat, c'est le parent que l'on veut vraiment cibler", indique Anne Garnache. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu