Éducation

A Bellême, les collégiens conversent avec l'astronaute Thomas Pesquet

Par Boris Letondeur, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) samedi 15 avril 2017 à 19:14

La chanceuse équipe bellêmoise entrée en contact avec Thomas Pesquet, en orbite autour de la Terre.
La chanceuse équipe bellêmoise entrée en contact avec Thomas Pesquet, en orbite autour de la Terre. © Radio France - Boris Letondeur

Vingt élèves du collège Roger-Martin-du-Gard ont eu le privilège de poser des questions à l’astronaute Thomas Pesquet actuellement en orbite autour de la Terre. La communication s'est effectué lors du passage de la Station spatiale internationale au dessus du Perche ce vendredi 14 avril à 17h21.

La fenêtre de tir était étroite, il ne fallait pas se manquer pour les bénévoles du radio club d'Aunay-les-Bois, partenaire indispensable du collège Roger-Martin-du-Gard dans la réalisation de cette expérience exceptionnelle. La station spatiale internationale effectue le tour de la Terre en 90 minutes alors la connexion radio avec le collège de Bellême ne pouvait en durer que dix, entre 17h21 et 17h31. Il n'y a pas eu d'accroc, la prouesse technique a bien eu lieu.

Dès lors, les vingt chanceux collégiens bellêmois pouvaient se prêter au jeu de questions/réponses savamment répété durant dès semaines avec leur professeur de physique Marie Halley. "On s'est lancé dans le projet en mai 2016, on a donc pu suivre toutes les étapes du voyage de Thomas Pesquet vers l'ISS, ainsi que l'intégralité des ses missions. J'étais stressée mais je suis contente car c'est l'aboutissement d'un projet d'un an, sur seulement dix minutes., surtout soulagée et fière que tout ait bien fonctionné."

Des collégiens "chanceux, heureux et privilégiés"

Pour poser les questions à l'astronaute normand, les élèves suivaient les codes de conversation de l'aviation. Chacun commençait son intervention par "Bonjour Thomas, ici..." puis terminait leur intervention par "over". Dans l'amphithéâtre de l’établissement percheron, où l'on avait établis le poste de radio-contrôle, les collégiens ont interrogé Thomas Pesquet sur ses sensations dans l'espace, sa vie quotidienne, ses occupations, ses projets après son retour.

Le collège de Bellême fait partie d'une liste de 17 établissements français sélectionnés par la NASA, l'Agence spatiale européenne et le CNES pour entrer en contact avec l'astronaute. Une fois l'expérience passée, les collégiens étaient heureux et soulagés : "On ressent de la joie, on est tous content, on se sent chanceux de pouvoir parler avec lui. On en entend parler depuis longtemps. On est privilégié, ça fait très plaisir, j'avais très hâte. Je suis soulagée que le contact ait pu se faire. Une fois qu'on y est ça va, le stress c'est surtout avant. Ça va rester un bon souvenir parce qu'on ne ferai pas tout de suite".

A la fin de la communication, une invitation a été lancé à Thomas Pesquet pour venir raconter son expérience aux participants au projet, mais en chair et en os cette fois, non plus à 400 km. La rencontre se fera forcément après le 2 jun, date prévue du retour sur Terre de l'astronaute.

Ecouter les éléments diffusés sur France Bleu

"Allo l'Espace, ici Bellême", reportage au coeur de la conversation entre des collégiens du Perche et l'astronaute Thomas Pesquet.

Les sensations des collégiens de Bellême après avoir parlé à Thomas Pesquet.

"Soulagement et fierté", l'interview de Christel Vazou-Grolleau, Principale du collège de Bellême.