Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bertrand Périer : "J’ai le goût, presque l’obsession de trouver le mot juste"

-
Par , , France Bleu

Qu’est-ce qu’un bon orateur ? Comment convaincre une personne en face de soi ? L’avocat Bertrand Périer, professeur d’art oratoire à Sciences Po et HEC, nous glisse quelques clés et brise le cliché du "beau parleur".

Le trac et la timidité nous bloquent parfois dans notre capacité à nous exprimer en public. L’art oratoire, comme on l’appelle, n’est pas toujours inné. Au contraire, il se travaille. Bertrand Périer est avocat au Conseil d'État, à la Cour de cassation et enseigne les techniques d’expression orale à Sciences Po et HEC. Dans Planète Liza, il explique à Bixente Lizarazu quelques règles à respecter pour s’exprimer avec aisance. 

60.000 mots dans un dictionnaire de français

J’ai le goût, presque l’obsession de trouver le mot juste 

Bertrand Périer confesse que cet attachement presque viscéral à utiliser un mot plutôt qu’un autre lui vient de son enfance : "À la table familiale, quand on parlait d'un sujet, on ne pouvait pas parler d'un autre sujet si on n'avait pas trouvé le mot juste sur le sujet qu'on avait abordé précédemment. Mes parents étaient intraitables là-dessus"

S’appuyant sur le dictionnaire français et ses 60.000 mots approximativement, l’homme de loi rappelle que nous n’en utilisons à peu près que 10 %. Pour lui, parfaire son éloquence revient donc à aller puiser dans les 90 autres pourcents. L’affaire est simple : "Cela peut permettre d’exprimer de façon plus rigoureuse ou plus exacte notre pensée".

La qualité d’un discours plus que sa quantité

L’avocat Bertrand Périer n’a pas toujours arboré l’éloquence qu’on lui connaît aujourd’hui. De nature timide, il était plutôt "le gars dans le fond de la salle qui ne voulait surtout pas se faire remarquer". Alors à la question de Bixente Lizarazu : "Quand on est une grande gueule ou un beau parleur, on est forcément un bon orateur ? ", la réponse fuse. Selon Bertrand Périer, il vaut mieux viser la qualité plus que la quantité. Si chaque mot est pesé, le discours devient riche de sens. 

Et si on est là uniquement dans un affichage, à jeter des mots de façon inconsidérée, c'est même presque inconvenant à l'égard de l'autre.

Être un bon orateur, c’est bien. Savoir écouter l’autre en plus, c’est encore mieux. 

Le professeur d’art oratoire défend cette idée, s’appuyant sur l’importance de l’échange pour mieux s’exprimer soi-même : "En réalité, ce qui est beau dans la parole, c'est la conversation, c'est de se laisser la liberté de changer d'avis, de se laisser envahir par les émotions de l'autre, de se laisser envahir par la conviction de l'autre, par un avis différent du sien".

En plus de ses casquettes d’avocat et d’enseignant, Bertrand Périer est également bénévole auprès de jeunes de Seine Saint-Denis avec le projet Eloquentia.

Eloquentia est un programme qui permet à la jeunesse de s’exprimer librement et de gagner confiance en soi à travers notamment des parcours et des concours de prise de parole en public. Les programmes Eloquentia sont développés à travers la France, des collèges aux universités.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess