Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Bio et local pour la rentrée de la restauration scolaire à Dijon

-
Par , France Bleu Bourgogne

8000 repas sont préparés chaque jour à Dijon.35% des aliments sont bio. La mairie réfléchit avant de mettre en place les petits déjeuners pour les élèves qui arrivent à l'école le ventre vide. Davantage de repas sans viande sont prévus, pour des raisons religieuses ou pour les végétariens.

35% des aliments consommés dans les restaurants scolaires sont d'origine bio
35% des aliments consommés dans les restaurants scolaires sont d'origine bio © Radio France - Philippe Paupert

Dijon, France

La rentrée des classes, c'est aussi la rentrée de la cantine !  Il faut d'ailleurs dire restauration scolaire...  A Dijon, 8 000 repas sont préparés chaque jour par une cuisine centrale. Au total, un million 250 000 repas sont servis chaque année à Dijon.  Le bio représente prés de 35% des ingrédients. Avec une priorité au produits locaux, produits à moins de 200 km de Dijon.  

Pas de petits déjeuners servis en Réseau d'Education Prioritaire à Dijon ou Chenôve

François Rebsamen, le maire de Dijon a mangé à la table des enfants de l'école Buffon de la Fontaine d'Ouche. Concombre et poulet au menu. Mardi ce sera frites et sauté de bœuf. L'Education Nationale préconise de servir des petits déjeuners dans les classes en Réseau d'Education Prioritaire car 13% des enfants arriverait à l'école sans petit déjeuner. 

Le maire de Dijon n'est pas convaincu par ce chiffre. François Rebsamen explique que "pour le moment, on n'a pas pris de décision.  Des mesures qui partent de bonnes intentions, il faut pouvoir les réaliser. Il faut pas qu'on nous disent ensuite qu'ils ont pris deux petits déjeuners, qu'ils sont malades ou qu'il faut lutter contre le surpoids. On va voir comment ça se passe Ce n'est pas un rénitence de budget. Il y a  certainement s enfants qui viennent le ventre vide mais pas toujours parce qu'il n'ont pas les moyens : il y a des enfants qui se lèvent tard. C'est le genre de décision nationale qui a beaucoup de mal à s'appliquer au niveau local". Même interrogation à Chenôve où une réflexion est en cours.

35% de bio dans les assiettes des élèves de Dijon

L'adjointe chargée de la restauration scolaire Anne Dillenseger insiste sur la nécessité de consommer bio et local dans les cantines de Dijon : "on essaye au maximum de faire local et bio. On est à plus de 35% en bio à Dijon. Pour  8000 repas, il est pas toujours évident de faire du local, notamment pour la viande. On essaie de limiter les importations et de faire au moins français. Pour ce soit local, il faut que ça soit produit à moins de 200 km". Le coût est de 13 euros par repas pour la ville de Dijon. "Chaque famille paie selon ses capacités" précise Anne Dillenseger : "au maximum c'est 6,50 euros par repas mais pour payer ce tarif il faut avoir 7000 euros de revenus"

Davantage de repas sans viande 

La ville de Dijon prévoit davantage de repas sans viande. Anne Dillenseger l'adjointe au maire a entendu les parents : "une maman végétarienne nous a posé des questions sur ces repas sans viande dès le jour de la rentrée. nous prévoyons de proposer cinq repas sans viande en septembre dans les restaurants scolaires de Dijon. Il ne s'agit pas uniquement de convictions religieuses. De plus en plus de familles sont végétariennes."

le maire de Dijon François Rebsamen a mangé les concombres vinaigrette au restaurant scolaire de l'école Buffon - Radio France
le maire de Dijon François Rebsamen a mangé les concombres vinaigrette au restaurant scolaire de l'école Buffon © Radio France - Philippe Paupert
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu