Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

A Bordeaux, l'Unef va se battre contre la sélection à l'université

dimanche 24 juillet 2016 à 17:30 Par Thomas Coignac, France Bleu Gironde

Après la première phase d'affectation dans l'enseignement supérieur, un tiers des bacheliers ne sait toujours pas où il fera sa rentrée. Plus de 2000 postulaient pourtant à l'université, où une place est censée leur être assurée. A l'Université de Bordeaux, trois filières sont concernées.

Les amphis pleins ont poussé l'Université de Bordeaux à introduire la sélection dans trois de ses filières.
Les amphis pleins ont poussé l'Université de Bordeaux à introduire la sélection dans trois de ses filières. © Maxppp - Maxppp

Bordeaux, France

Pour certains étudiants, avant d'entrer pour la première fois à l'université, il faudra peut-être passer par la case tribunal. A l'université de Bordeaux, le problème concerne surtout les filières Staps, sociologie et psychologie, où les étudiants sont sélectionnés par un tirage au sort. L'Unef, le principal syndicat étudiant , s'oppose fermement à cette procédure, jugée illégale en juin par le tribunal administratif.

Alicia Bienfait, présidente de l'Unef Bordeaux

L'Unef a mis en place une plateforme téléphonique

Une deuxième chance est accordée à ces élèves dans l'incertitude, via la procédure complémentaire mis en place par le site Admission post-bac. Mais, d'après l'Unef, certaines filières, comme le droit, refusent ce type d’inscription.  "Une sélection déguisée" pour le syndicat, qui a mis en place une plateforme téléphonique pour recueillir toutes les doléances des futurs étudiants.