Éducation

VIDEO - L’ESTA en mode commando chez les militaires de Bourogne

Par Nicolas Wilhelm, France Bleu Belfort-Montbéliard jeudi 1 septembre 2016 à 16:48

Les étudiants de l’ESTA en sueurs en plein effort
Les étudiants de l’ESTA en sueurs en plein effort © Radio France - Nicolas Wilhelm

26 nouveaux étudiants de l'ESTA de Belfort, l'Ecole Supérieure des Technologies et des Affaires, participent cette semaine à un stage d’intégration au 1er Régiment d'Artillerie de Bourogne. Objectif, créer un esprit de cohésion.

C'est la deuxième année que cette opération se déroule. Les nouveaux étudiants de l’ESTA qui entrent en première année suivent un stage d'intégration au sein du 1er régiment d'artillerie de Bourogne. Pendant une semaine, ils ont appris à manier les armes et enchaîné les exercices physiques sous les hurlements d'un militaire.

Un parcours du combattant

En pantalon de treillis et maillot de corps trempés par la sueur, les étudiants ont effectué des séries de pompes, d'abdominaux. Ils ont marché au pas, rampé puis couru en posant le pied dans des pneus. Ces jeunes vont passer cinq années ensemble. Ce parcours du combattant crée forcément des liens. « On ne se connait que depuis lundi matin et ces efforts ensemble permettent d’aller plus facilement les uns et les autres, ça nous soude et permet la cohésion de groupe » explique Maeva, 19 ans, de Grenoble, l'une des sept filles du groupe. La jeune étudiante avoue qu’elle a plus de facilités dans l’exercice des abdominaux que dans celui des pompes qui lui fait mal au bras.

Ces efforts intenses ont aussi d'autres vertus. « Ca nous apprend le goût de l’effort, à rester ensemble et être droit. On veut tous devenir cadre, on est motivé » ajoute Rémi 17 ans de Beaune.

Les plus forts aident les plus faibles

Le groupe d’étudiants est homogène. « On a de tout, des garçons qui font du sport dans le civil pour qui il n’y a pas de problème. Et à l’inverse, les adeptes de jeux vidéos qui ne bougent pas de chez eux et qui, eux, souffrent » constate Alexis, le brigadier du 1er RA, préparateur physique » des étudiants.

A la caserne de Bourogne, personne n’en doute. Ce mini stage commando sera très utile pour l’avenir de ces jeunes. « Le but est qu’ils apprennent à se connaître, que l’on jauge le caractère de chacun dans n’importe quelles conditions. On voit un peu leur âme de guerriers. Dans n’importe quel travail, il faut montrer toujours le meilleur » explique Inés, maréchal des logis chef au 1er Régiment d’Artillerie.

Les étudiants de l’ESTA devront encore serrer les dents une journée avant un week-end bien mérité, le repos des guerriers. Ils intégreront leur école dès la semaine prochaine.

Le reportage de Nicolas Wilhelm

Partager sur :