Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Boussac-Bourg veut accueillir la première école alternative de Creuse

mardi 5 mars 2019 à 19:44 Par Céline Autin, France Bleu Creuse

A la rentrée 2019, Boussac-Bourg perd son école à classe unique mais veut accueillir une école alternative : une école privée avec une pédagogie différente, où l'enfant apprend à son rythme. La commune prête les locaux et offre les frais de fonctionnement au projet, le premier du genre en Creuse.

Les locaux de l'école publique de Boussac-Bourg accueilleront la nouvelle école "alternative"
Les locaux de l'école publique de Boussac-Bourg accueilleront la nouvelle école "alternative" © Radio France - Marc Bertrand

Boussac-Bourg, France

"Pourquoi on n'essaierait pas ? Moi je n'ai pas encore trouvé de solution pour l'année prochaine." A Boussac-Bourg (Creuse), les parents d'élèves accueillent le projet d'une école alternative avec curiosité. L'école à classe unique de la commune disparaît à la rentrée prochaine, mais quatre parents sont prêts à prendre la relève et proposent au maire d'installer une école avec une pédagogie différente, où l'enfant apprend à son rythme, selon les principes Montessori et Freinet notamment.

Carine, venue déposer sa petite fille, est sceptique. Avec cinq enfants, elle ne peut pas se permettre de payer les frais de scolarité d'une école privée :  "Sur un budget familial tout compte. Là c'est des enfants mais j'ai aussi un grand en internat. Donc c'est bon pour la commune, mais pas pour les familles à budget réduit!

L'objectif : sauvegarder une école à Boussac-Bourg

Pour d'autres parents, l'essentiel est de conserver une école sur la commune : "On ne connaît pas cette pédagogie, on ne peut pas se bloquer tout de suite. Et ça peut faire venir des familles, ça ferait moins désert." Un espoir partagé par le maire, Hervé Grimaud, qui aimerait bien que des parents viennent s'installer sur la commune pour l'école. 

Avant d'accepter le projet d'école alternative, Hervé Grimaud s'est renseigné : "Une commune au sud de la Haute-Vienne a fait ce pari-là et a vu augmenter sa population. Pourquoi pas nous ?"

"C'est un message qu'on envoie : oui, Boussac-Bourg a besoin d'une école !" Hervé Grimaud, maire de Boussac-Bourg

Et pour que le projet soit durable, la mairie fait des efforts : elle prêtera gratuitement les locaux de l'école actuelle, et va payer les frais de fonctionnement (chauffage, électricité). "On s'est battus pour garder notre école publique. Et puis on s'est ouvert à d'autres choses" explique Hervé Grimaud. "Les habitants ne verront pas la différence sur leurs impôts, on va payer la même chose que pour notre école publique."

L'association derrière le projet, "Graine d'enthousiasme", rassemble quatre parents qui travaillent dans le milieu de l'éducation. Thibaut Lamy, éducateur à Guéret, en fait partie : "On a beaucoup de chance d'être accueilli dans ces conditions. On cherchait à s'installer sur un territoire rural, et Boussac-Bourg a tout facilité". 

Des conditions d'accueil qui permettront de baisser les frais de scolarité : "On imagine une fourchette basse, entre 80 et 100 euros par mois, pour les familles les plus modestes. On va aussi baisser le plus possible le coût salarial. On est une association, l'objectif n'est pas de faire de l'argent !" souligne Thibaut Lamy.  Les pré-inscriptions seront lancées avant la fin du mois de mars.