Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Bretagne : le nouveau dispositif "Devoirs faits" se met en place dans les collèges

mardi 7 novembre 2017 à 19:06 Par Loïck Guellec, France Bleu Armorique

C'est nouveau dans les collèges depuis la rentrée des vacances de la Toussaint. Il s'agit du dispositif baptisé "Devoirs faits". Ce temps facultatif, en dehors des heures de classe, est placé sous la responsabilité d'un enseignant.

"Devoirs faits" au collège Jean-Moulin de Saint-Jacques-de-la-Lande
"Devoirs faits" au collège Jean-Moulin de Saint-Jacques-de-la-Lande © Radio France - Loïck Guellec

Saint-Jacques-de-la-Lande, France

"Devoirs faits", c'est le nom d'un nouveau dispositif mis en place par le ministère de l'Education Nationale depuis la rentrée des vacances de la Toussaint. il s'agit d'un temps dédié, en dehors des heures de classe, et qui se veut plus structuré que l'aide aux devoirs qui existait précédemment. Il est proposé à tous les élèves. Pour y participer, le collégien doit s'inscrire et le volume d'horaire approprié est fixé par le collège. "Devoirs faits" est placé sous l'autorité d'un professeur qui se charge de faire le lien entre le travail réalisé en classe et les devoirs de l'élève.

Des renforts

Pour faire fonctionner ce dispositif, il faut des moyens humains en plus des professeurs volontaires et des assistants d'éducation. "En Bretagne, nous avons considéré que les services civiques constituaient un outil pertinent à condition que ces jeunes soient eux-mêmes accompagnés par des enseignants" explique le Recteur d'académie Thierry Terret. "C'est ce que nous avons fait. Près de 150 services civiques ont d'ores et déjà été recrutés; il y en aura davantage prochainement" conclut le Recteur.

Le Recteur Thierry Terret à Saint-Jacques-de-la-Lande - Radio France
Le Recteur Thierry Terret à Saint-Jacques-de-la-Lande © Radio France - Loïck Guellec

Professeurs volontaires

Blandine Accardo est professeur de maths au collège public Jean-Moulin de Saint-Jacques-de-la-Lande, près de Rennes. Elle a fait le choix de participer à ce dispositif. Une expérience qu'elle juge intéressante et enrichissante."Ca va aider les élèves à se mettre à travail, à travailler et à apprendre à apprendre" assure Blandine Accardo qui s'est lancée lundi. Quelques uns de ses élèves suivent d'ailleurs ces aides aux devoirs nouvelle formule. Quant à l'aspect financier, elle ne sait pas encore combien elle sera payée, mais elle pense que ce sera bien rémunérée ! Au collège Jean-Moulin de Saint-Jacques-de-la-Lande, 110 élèves sur 350 se sont inscrits à ce dispositif.