Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bretagne Vivante milite pour la classe en plein air

-
Par , France Bleu Breizh Izel

Eduquons dehors ! C'est l'appel lancé lundi par Bretagne Vivante, qui insiste sur les nombreux avantages de l'école hors les murs. L'association organise 250 à 300 animations scolaires en extérieur chaque année dans la région. Elle estime qu'il faut multiplier ce genre de sorties pédagogiques.

Une classe de grande section de maternelle en pleine découverte de l'estran.
Une classe de grande section de maternelle en pleine découverte de l'estran. © Radio France - Nicolas Olivier

D'après le communiqué publié lundi par l'association Bretagne Vivante, la crise sanitaire a "laissé apparaître un besoin vital de nature pour les grands et les petits. N'est-il pas temps d'appréhender l'éducation d'une façon profondément différente, d'intégrer la nature à l'enseignement traditionnel et ainsi reconnecter les enfants à l'environnement ?"

Des bienfaits multiples

Pour Paskall Le Doeuff, le responsable pédagogique de l'association, les sorties pédagogiques en pleine nature sont encore marginales : "idéalement, il faudrait une demi-journée dehors par semaine pour tous les élèves !" 

Car les bienfaits de l'éducation au contact de la nature et du vivant sont multiples, tant pour la santé physique et mentale, le bien-être, la motricité, que pour l'autonomie, la confiance, l'acquisition de compétences, la constitution de souvenirs ou encore le développement d'une sensibilité à la biodiversité et aux enjeux du changement climatique.

Autre avantage et pas des moindres en ces temps de coronavirus : le masque n'est pas nécessaire en pleine nature, et il n'y a pas de problème de distanciation physique...

ECOUTEZ Paskall Le Doeuff, responsable pédagogique de Bretagne Vivante

L'association Bretagne Vivante et le réseau d'éducation à l'environnement en Bretagne accompagnent les établissements et les enseignants qui souhaitent sortir leurs élèves.
L'association Bretagne Vivante et le réseau d'éducation à l'environnement en Bretagne accompagnent les établissements et les enseignants qui souhaitent sortir leurs élèves. © Radio France - Nicolas Olivier

A l'école Kroas-Saliou de Plouzané, une classe de grande section de maternelle était de sortie ce lundi, au port du Dellec pour un pique-nique suivi d'un atelier de découverte du milieu marin animé par un éducateur de Bretagne Vivante. Trois séances sont prévues au cours de l'année scolaire, mais l'enseignante Florence Le Lepvrier pense "revenir plusieurs fois, pour la pêche, faire du land art et pour travailler sur le respect de l'environnement. C'est super, c'est tout bénéfice."

Cette professeure des écoles rappelle aussi que ce genre de sorties n'est pas si simple à organiser : "il faut trouver des parents accompagnateurs, et anticiper longtemps à l'avance... ça ne s'improvise pas." 

Avec leurs bottes et leur petite épuisette, les enfants ne regrettent pas vraiment leur salle de classe. Mia, 5 ans, est "contente de faire des choses qu'elle aime, comme la pêche. J'y étais hier avec mon papa, on a eu des crabes et un petit lieu mais on l'a relâché." 

La pluie n'est pas un obstacle

Bretagne Vivante, comme le Réseau d'éducation à l'environnement en Bretagne (REEB),  propose d'accompagner les établissements et les enseignants désireux d'aller faire classe en extérieur. Paskal Le Doeuff précise que ces activités peuvent se faire "par tous les temps, la pluie ou le froid n'empêchent pas d'aller dehors. Et il n'y a souvent pas besoin d'aller bien loin. Il suffit parfois de s'installer dans la cour pour que la classe devienne autre chose."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess