Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Brevet des collèges : Aération et bouteilles d'eau prévues à La Motte-Servolex

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Au collège Georges Sand de La Motte-Servolex (Savoie) tout est prévu pour ces épreuves du brevet des collèges qui devraient se dérouler dans la chaleur : bouteilles d'eau sont au frais et l'aération des locaux a été étudiée.

Le collège a stocké des bouteilles d'eau dans les frigos (illustration)
Le collège a stocké des bouteilles d'eau dans les frigos (illustration) © Maxppp -

La Motte-Servolex, France

Au collège Georges Sand de La Motte-Servolex (Savoie), tout est prévu pour les élèves qui viennent passer leur brevet des collèges ce lundi matin. 

A cause de la canicule, le brevet a été reporté la semaine dernière pour plus de 800.000 collégiens en France, qui risquaient de passer leurs épreuves dans des fournaises à plus de 40 degrés par endroit. 

Bouteilles d'eau fraîche et aération

Au collège Georges Sand, les encadrants ont prévu bouteilles d'eau et techniques d'aération. 

"Notre établissement est exposé plein sud", explique Claude Desbos, le principal. "Le 2e étage est complètement inutilisable avec des températures à 38 ou 39 degrés. Nous positionnons nos élèves uniquement sur le 1er ou le rez-de-chaussée". De la même façon, pour éviter trop de dégagement de chaleur, 14 salles sont prévues pour accueillir et répartir les 160 élèves ce lundi matin. 

"Le 2e étage est complètement inutilisable avec des températures à 38 ou 39 degrés. Nous positionnons nos élèves uniquement sur le 1er ou le rez-de-chaussée"—Claude Desbos, le principal

Les candidats ont bien sûr le droit d'apporter leurs bouteilles d'eau. "Mais on a aussi acheté des bouteilles d'eau qu'on a stockées en masse dans les frigos de notre établissement", détaille le principal de Georges Sand. L'équipe encadrante a aussi procédé à des tests d'aération tôt le matin, dès 6 heures, ce qui fait baisser la températures de trois degrés dans les salles de classe. 

On peut quand même s'attendre cet après-midi à des températures de 33 à 34 degrés dans les salles d'examen.