Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Brevet en basque : ils occupent le collège de Saint-Palais pour retenir les copies

-
Par , France Bleu Pays Basque

Enfants, parents et enseignants de Seaska, la fédération des écoles immersives en langue basque occupent le collège public Amikuze de Saint-Palais où se trouvent actuellement les copies de l'épreuve de sciences du brevet rédigées en basque par les élèves de 3ème.

Le collège Amikuze occupé par les élèves, parents et enseignants de Seaska pour demander la correction des copies de sciences du brevet en basque
Le collège Amikuze occupé par les élèves, parents et enseignants de Seaska pour demander la correction des copies de sciences du brevet en basque © Radio France - Oihana Larzabal

Ils sont arrivés en nombre vers 17 heures, quelques heures à peine après la fin des épreuves du brevet, ce mardi 29 juin au collège Amikuze de Saint-Palais : 200 personnes, élèves des collèges de Seaska, mais aussi parents et enseignants, qui dénoncent l'interdiction faite aux collégiens de rédiger l'épreuve de sciences du brevet en basque. "Nous avons suivi toute notre scolarité en euskara" raconte Ainara, élève de 3ème au collège Manex Erdozaintzi Etxart (MEEK) de Larceveau, "et ils nous empêchent de passer le brevet dans notre langue"

Nuit sous la tente

Ils ont installé deux chapiteaux et des tentes parce qu'ils sont bien décidés à rester sur place. "Les copies sont actuellement ici" explique Mayi Saint Esteben, enseignante-documentaliste au MEEK, "nous ne voulons pas qu'elles soient emmenées à Bordeaux pour être corrigées par des correcteurs non bascophones". La fédération des ikastola assure qu'il y a assez de correcteurs pour s'occuper des copies rédigées en basque.

Les occupants comptent rester sur place jusqu'à la manifestation prévue jeudi 1er juillet à 18h à Saint-Palais
Les occupants comptent rester sur place jusqu'à la manifestation prévue jeudi 1er juillet à 18h à Saint-Palais © Radio France - Oihana Larzabal

Manifestation

Un collectif vient d'être créé pour revendiquer le droit de passer toutes les épreuves en basque, que ce soit celles du brevet ou celles du baccalauréat. 'Azterketak euskaraz', c'est le nom de ce collectif, appelle à manifester ce jeudi à 18 heures à Saint-Palais.

Les élèves préparent les pancartes pour la manifestation du 1er juillet à Saint-Palais
Les élèves préparent les pancartes pour la manifestation du 1er juillet à Saint-Palais © Radio France - Oihana Larzabal
Le collège public de Saint-Palais est occupé depuis mardi 29 juin
Le collège public de Saint-Palais est occupé depuis mardi 29 juin © Radio France - Oihana Larzabal
Choix de la station

À venir dansDanssecondess