Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Une formation destinée aux personnes réfugiées dès janvier à la BSB, l'école de commerce de Dijon

-
Par , France Bleu Bourgogne

La Burgundy School of Business (BSB) s'engage pour la formation des réfugiés. L'école de commerce dijonnaise a signé une convention de partenariat avec l'association Wintegreat, pour accueillir, de janvier à mars prochain, une première promotion d'une dizaine de personnes réfugiées.

La BSB, l'école de commerce dijonnaise accueillera de janvier à mars une première promotion d'étudiants réfugiés.
La BSB, l'école de commerce dijonnaise accueillera de janvier à mars une première promotion d'étudiants réfugiés. © Radio France - Stéphanie Perenon

Dijon, France

La Burgundy School of Business (BSB) accueillera de janvier à mars, une première promotion d'étudiants réfugiés à Dijon. L'école de commerce dijonnaise a signé jeudi 19 septembre, la convention de partenariat avec l'association Wintegreat, dont la mission est d'accompagner les projets professionnels des personnes réfugiées. 

La convention entre la Burgundy School of Business de Dijon et l'association Wintegreat a été signée le 19 septembre 2019 à Dijon. - Radio France
La convention entre la Burgundy School of Business de Dijon et l'association Wintegreat a été signée le 19 septembre 2019 à Dijon. © Radio France - Stéphanie Perenon

Quels critères pour suivre cette formation ?

Les candidat.e.s doivent avoir le statut de réfugié ou être sous protection subsidiaire, avoir plus de 18 ans et un niveau minimum de Français, soit l'équivalent du niveau A1. La sélection se fera avec l'aide des associations locales et Pôle emploi et auront lieu début octobre.

Un programme intensif de Français

Les cours débuteront en janvier pour 12 semaines. Au programme des cours intensifs de Français en priorité mais cela pourra aussi être des cours de droit du travail et surtout des cours liés à la dimension interculturelle pour pouvoir s'intégrer plus facilement. "La formation n'offre pas de diplôme à la fin mais un certificat" précise Stéphane Bourcieu, le président du directoire de la BSB. 

Des profs bénévoles et des étudiants impliqués dans le programme

Un projet porté depuis le début par Céline Soulas, la professeure d'économie à la BSB, a passé l'été 2018 à Calais dans le camp de migrants. A son retour, elle a la conviction de "pouvoir partager et prolonger cette expérience au sein de l'école". "La plupart des réfugiés souffrent d'un déclassement, ils sont souvent très diplômés mais ne peuvent pas exercer leur métier en France, donc c'est l'occasion de retravailler une qualification, de redonner confiance et de créer un projet professionnel.". Pour les accompagner, des profs bénévoles de la BSB et des étudiants qui auront choisi Wintegreat dans le cadre d'un module baptisé Pédagogie par l'action citoyenne.

Une formation tremplin

"C'est une formation qui pourrait aussi être complémentaire avec ce qui est déjà fait à l'université de Bourgogne avec la formation Français Langues Étrangères" souligne Céline Soulas. Pour elle, c'est un premier pas et c'est tout sauf se donner bonne conscience.

"Nos étudiants sont bien plus engagés que ce l'on croit " Céline Soulas, prof d'économie à la BSB

Céline Soulas, la professeure d'Économie à la BSB

"Ce n'est pas une formation diplômante en commerce ou en économie", souligne Stéphane Bourcieu", "mais ces candidats avec cette formation auront tous les atouts pour poursuivre leur projet en France. Ils ne recevront pas de diplôme mais ces étudiants seront honorés au même moment que nos élèves, en mars prochain prochain au Zénith. C'est une façon de récompenser les étudiants qui auront suivi un cursus et leur montrer qu'ils font partie d'une communauté."

→Retrouvez le + INFO à 6H18 et 8H18 ce lundi 23 septembre 2019 sur les ondes de France Bleu Bourgogne ou dès maintenant en cliquant sur le lien ci-dessous.

Reportage

Le programme Wintegreat est déjà présent dans 13 grandes écoles et universités en France, dont 5 Instituts d’Etudes Politiques.

Choix de la station

France Bleu