Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bugs pour suivre les cours à distance : "Même pour trois jours, on n'y arrive pas"

-
Par , , France Bleu Berry

L'ensemble des élèves berrichons doivent suivre les cours à distance depuis ce mardi matin. Sauf que pour certains d'entre eux, la connexion à leur espace numérique de travail est impossible à cause de nombreux bugs.

L'accès aux espaces numériques de travail était difficile ce mardi 6 avril
L'accès aux espaces numériques de travail était difficile ce mardi 6 avril © Radio France - Clément Lhuillier

Débuts compliqués pour la semaine de cours à distance, mesure décidée afin de limiter la propagation de l'épidémie de Covid-19. Des élèves en Centre-Val de Loire ont sans doute connu quelques difficultés à se connecter à leur espace numérique de travail (ENT) pour accéder aux cours et aux exercices. Les ENT de sept régions étaient partiellement ou totalement inaccessibles ce mardi. Les auditeurs de France Bleu Berry sont nombreux à avoir réagi sur notre page Facebook pour faire part de leur désarroi face à la situation.

"On n'est pas prêt, les outils ne sont pas adaptés. Il y a des bugs dans tous les sens", constate Sophie Grenon, du syndicat SNUipp-FSU dans l'Indre. "Les outils n'étaient pas adaptés à une telle surcharge de connexions. Les enseignants vont faire, une fois de plus, avec les moyens du bord pour essayer de garder le lien avec les familles. C'est une situation risible. Même pour trois jours de classe à distance, on n'y arrive pas", déplore Sophie Grenon avec de l'amertume.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess