Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

"Ça va être dur de s'en passer" : les collégiens nantais divisés sur l'interdiction du portable à la rentrée

lundi 3 septembre 2018 à 5:35 Par Jérôme Collin, France Bleu Loire Océan

C'est une nouveauté de la rentrée scolaire 2018-2019 : le téléphone portable ne peut plus être utilisé dans l'enceinte des écoles primaires et des collèges. Même dans la cour de récréation, interdiction de sortir son smartphone. Une mesure pas forcément très impopulaire auprès des élèves nantais.

L'utilisation du téléphone portable est interdite en cette rentrée scolaire 2018-2019
L'utilisation du téléphone portable est interdite en cette rentrée scolaire 2018-2019 © Maxppp - PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN

Nantes, France

L'utilisation du téléphone portable est strictement interdite dans les écoles primaires et les collèges, à partir de ce lundi 3 septembre, jour de rentrée scolaire. Les 392 556 élèves de Loire-Atlantique et de Vendée vont vite devoir en prendre l'habitude. C'est l'un des changements voulus par le ministre de l'Éducation Nationale, Jean-Michel Blanquer. Pour s'assurer que la règle est bien respectée, certains établissements ont installé des casiers dans lesquels seront rangés les smartphones.

Une réforme contestée par certains élèves

Du côté des élèves, les réactions sont mitigées. Certains ont bien du mal à se passer de leur téléphone, surtout après deux mois de vacances.  Jusqu'à l'an dernier, Yanis pouvait utiliser son téléphone dans la cour de récréation "pour regarder des vidéos, écouter de la musique, jouer. Carrément l'interdire, je trouve ça nul. Ça fait depuis la 6e que j'ai un téléphone portable, je l'utilise tous les jours. Donc ne plus pouvoir l'utiliser, ça va être dur", peste le collégien.

Toscane est elle un peu inquiète de la réaction de ses parents. "Quand ils l'ont interdit, j'étais choquée. Parce qu'après, nos parents sont inquiets quand on ne leur envoie pas de SMS. On peut en envoyer si on finit les cours plus tôt ou s'il y a un imprévu", dit cette jeune élève qui entre en 4e.

Moins de portable pour être plus concentré en cours

Le gouvernement a décidé d'interdire le téléphone portable pour lutter contre l'addiction aux écrans, le cyber-harcèlement et pour essayer d'éviter d'avoir des élèves pas assez studieux.  "Dès fois, certains sortaient leur téléphone en cours ou alors ça sonnait. Donc ça nous dérangeait. Il y en a qui sont accro à leur portable", explique Léa.