Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Une dizaine d'étudiants va expérimenter le "Campus Connecté" à la rentrée au Vigan

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Pouvoir accéder à l'enseignement supérieur quand on habite dans une zone rurale, c'est l'objectif du dispositif "Campus Connecté" qui se met en place au mois de septembre au Vigan (Gard). Une dizaine d'étudiants va en profiter.

Une dizaine d'étudiants à la rentrée au Campus connecté du Vigan
Une dizaine d'étudiants à la rentrée au Campus connecté du Vigan © Maxppp - Sébastien Jarry

Le Vigan, France

Suivre des études supérieures quand on habite une commune rurale, ce sera possible dès la rentrée, grâce au dispositif "Campus connecté" lancé par le gouvernement. Le maire du Vigan (moins de 4.000 habitants) a dit oui tout de suite. Quelque 137 élèves sont inscrits en terminale dans la commune. Pour suivre des études supérieures, il faut aller à Nîmes (80 km) ou Montpellier (65 km). Pas évident quand il existe très peu de transports en communs et qu'on n'a pas forcément les moyens. 

Dès le mois de septembre, il sera possible pour une dizaine d'étudiants de suivre un enseignement post-bac à la cité scolaire André Chamson qui a mis des locaux à leur disposition . "Chaque étudiant sera en lien avec l'université et la formation choisies",  précise Eric Doulcier, le maire du Vigan.

Eric Doulcier, le maire du Vigan

Rachid Mdaam, le tuteur du Campus connecté du Vigan

Un tuteur pour 10 étudiants

Les 10 étudiants retenus auront des heures de présence obligatoires à la cité scolaire André Chamson. Ils seront encadrés par un tuteur, recruté par la mairie avec l'aide financière de la Région Occitanie et de l'État. C'est une première aussi pour Rachid Mdaam, titulaire d'un Master STAPS et d'un Master de sociologie. Originaire des Cévennes, il a lui même été obligé de s'exiler à Nantes pour faire des études supérieures. Il a tout de suite dit oui pour se lancer dans l'aventure. "Les étudiants seront "cocoonés" parce qu'ils vont être suivis et qu'ils sont peu nombreux. Mais la difficulté, ça va être de combiner les trajectoires de chacun d'entre eux." 

Le Campus connecté, une chance pour les zones rurales

Seulement trois "Campus Connectés" en Occitanie 

Cinq élèves ont déjà déposé un dossier, trois en BTS et deux en licence, tous originaires du Vigan et des communes voisines. Il reste encore quelques places. Une centaine de "Campus Connectés" pourraient être créés à travers toute la France d'ici trois ans. Il n'y en a que trois cette année en Occitanie :  Cahors, Carcassonne et au Vigan (plus petite commune concernée). 

Choix de la station

France Bleu