Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Canicule en Moselle : le report du Brevet est une "décision sage" pour la FCPE

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

La fédération de parents d'élèves FCPE en Moselle salue la décision de Jean-Michel Blanquer de reporter à la semaine prochaine les épreuves du Brevet en raison de la canicule.

Les épreuves du Brevet sont reportées au lundi 1er et mardi 2 juillet en raison de la canicule
Les épreuves du Brevet sont reportées au lundi 1er et mardi 2 juillet en raison de la canicule © Maxppp - FRANCOIS DESTOC

Quelques 12.000 collégiens de Moselle devront vivre un week-end de stress supplémentaire avant de plancher sur les épreuves du Brevet. A cause de la canicule, le ministre de l'Education Nationale Jean-Michel Blanquer a annoncé le report des épreuves initialement prévues jeudi et vendredi (27 et 28 juin). Elles se dérouleront finalement lundi et mardi prochain (1er et 2 juillet).

Parents inquiets 

Une annonce saluée par la principale fédération de parents d'élèves en Moselle, la FCPE. "Vu le nombre d'appels que j'ai reçu depuis ce matin de plusieurs parents qui étaient inquiets du déroulement des épreuves avec cette canicule, je pense que c'est une décision qui est sage" reconnait Christelle Carron, présidente de la FCPE 57 et secrétaire régionale de la FCPE Grand-Est.

Avec les températures annoncées proches des 40° pour cette fin de semaine, les parents craignaient un examen trop éprouvant pour leurs enfants, tant pour leur concentration  durant les épreuves que pour leur santé. 

Réflexion sur le bâti scolaire

Il faut dire que les températures peuvent très facilement devenir intenables dans des établissements scolaires rarement isolés convenablement. Cette épisode de forte chaleur doit amener à une large réflexion sur le bâti scolaire estime Christelle Carron : "Les collèges sont généralement très mal équipés : il n'y a pas de volets ni de film sur les fenêtres, il n'y a pas moyen d'aérer. Il fait donc très chaud dans les salles de classe." Un constat largement partagé dans les écoles primaires et maternelle ainsi que dans les lycées. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess