Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Cantal : syndicats et représentants des parents d'élèves boycottent le conseil de l'Education nationale

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Syndicats et représentants des parents d'élèves de la FCPE ont manifesté ce lundi après-midi place Erignac à Aurillac pour s'opposer au passage en force du recteur et de l'inspectrice d'académie du Cantal qui poursuivent l'élaboration de la carte scolaire malgré le moratoire du gouvernement.

Une salle de classe de maternelle
Une salle de classe de maternelle © Radio France - Natacha Kadur

Une centaine de manifestants des communes concernées par une suppression de classe s'est rassemblée ce lundi après-midi  place Erignac derrière la préfecture du Cantal à Aurillac pour dénoncer selon eux le mépris du Recteur de l'académie de Clermont et de la Dasen du département qui font preuve de surdité face aux annonces de leur propre ministre. Mercredi 3 février, à une question du sénateur Jean-Claude Tissot par rapport aux fermetures de classes, Nathalie Elimas, secrétaire d’État en charge de l’Éducation prioritaire, représentant le Ministre, a indiqué que la règle établie en 2020 perdurait pour cette année et qu'il n'y aurait pas de fermetures de classes rurales sans l'accord des maires pour la prochaine rentrée dans les communes de moins de 5.000 habitants ! Pour le Cantal, cela concerne la quasi-totalité des écoles cantaliennes à l'exception d'Aurillac, Arpajon-sur-Cère et Saint-Flour. 

Le CDEN boycotté

Selon le syndicat FSU, le projet de carte scolaire que la Dasen (directrice académique des services de l'Education nationale) a soumis au vote en Comité technique spécial départemental vendredi matin 5 février est donc caduque et à reprendre dans son intégralité. Syndicats et parents d'élèves, l'ensemble des représentants siégeant dans cette instance ont donc boycotté ce lundi le CDEN convoqué en visioconférence. Le conseil départemental de l'Education nationale du Cantal n'a pas pu se tenir faute de quorum et a été reporté au 22 février. La carte scolaire du Cantal prévoit pour le moment la fermeture de 10 classes, la suppression d'1/2 poste dans une école à deux classes. 1/2 poste en plus dans une école qui peut ouvrir une classe à temps plein.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess