Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

28 classes menacées de fermeture dans l'Indre à la rentrée, les parents d'élèves se mobilisent

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Berry

Les négociations sur la carte scolaire 2018 se poursuivent dans l'Indre. Nouvelle réunion ce vendredi à l'Inspection académique. 28 classes sont menacées de fermeture dans le département à la rentrée. Les syndicats ont voté contre. L’UNSA éducation appelle à une journée d’action le 8 février.

Les négociations se poursuivent dans l'Indre et le Cher concernant la carte scolaire 2018
Les négociations se poursuivent dans l'Indre et le Cher concernant la carte scolaire 2018 © Maxppp - Alexandre MARCHI, /NCY

Les syndicats d'enseignants et les services de d'Inspection académique se sont de nouveau retrouvés ce vendredi pour faire un point sur la carte scolaire 2018. 28 classes sont menacées de fermeture, dans l'Indre, à la rentrée prochaine, 13 dans le Cher.

[ Ne figurent pas sur la carte mais sont aussi menacés de fermeture : RPI Les Champis, RPI Cuzion - Orsennes, RPI Mers/ Montipouret, RPI de Bazelle, RPI Faverolles - Lye -Villentrois, RPI Ségry, RPI Azay Le Ferron - Martizay- Obterre, RPI Méobecq - Neuillay, RPI Mézières-en-Brenne, RPI Rivarennes - Thenay, RPC St Benoît du Sault]

Une journée d'action le 8 février

Dans le détail, dans l'Indre, quatre écoles sont concernées par une fermeture différée (la maternelle Buffon à Châteauroux, la maternelle G. Flaubert à La Châtre, l'école Henri Wallon à Déols et l'école élémentaire Jules Ferry ou primaire Ville Haute au Blanc). Dans ces cas-là, la décision est prise à la rentrée après comptage des effectifs.

L'Inspection académique propose toutefois d'ouvrir deux classes, une à Arthon (circonscription de La Châtre) et une dans l'ULIS de Chabris (circonscription d'Issoudun). L'Etat envisage également d'ouvrir six classes de CP/CE1 dédoublées, quatre dans les écoles Frontenac, Michelet, Buffon (REP+) de Châteauroux et deux dans l'école St Exupéry (REP) d'Issoudun.

Des propositions inacceptables pour les organisations syndicales qui ont voté contre. Le Comité technique départemental doit se réunir à nouveau le 13 février. Avant cela, le SE-UNSA invite les parents d'élèves, les élus et associations partenaires de l'école à se retrouver le jeudi 8 février à la salle Roger Dion de 10h00 à 12h00 (Châteauroux) pour évoquer l'avenir de l'Ecole publique et laïque dans l'Indre. 

Les parents d'élèves se mobilisent dans les écoles de l'Indre

  • Une manifestation est prévue ce vendredi 9 février à 9h au RPC de Saint Benoît du Sault et Parnac.
  • Les parents d'élèves d'Azay-le-Ferron, Martizay et Obterre se mobilisent ce vendredi à 13h30 et lancent une pétition en ligne pour s'opposer à la fermeture d'une classe sur ce RPI.
  • Les parents d'élèves de l'école Jules Ferry au Blanc annoncent un blocage de l'établissement ce vendredi 9 février à 8h30 (ils lancent également une pétition).
  • Les parents d'élèves du RPI de Mézières-en-Brenne lancent également une pétition (elle est en ligne ici).
  • Les parents d'élèves du RPI de Méobec et Neuillay-les-bois se mobilisent à 9h ce mardi 6 février devant l'école de Neuillay avant une autre manifestation prévue à 14h ce samedi 10 février devant l'école de Méobec.
  • Les parents d'élèves de Mouhet, La Châtre-Langlin, Douadic, Lingé et Lureuil s'étaient également mobilisés en janvier dernier.
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu