Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

CARTE - Quels collèges ardennais risquent de fermer ? Lesquels pourraient ouvrir ?

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Le Conseil départemental des Ardennes souhaite plusieurs collèges dans les dix ans à venir. L'ensemble des pistes de travail est désormais connu. Voici les établissements qui pourraient fermer et ceux qui pourraient être créés.

Le collège la Fontaine de Charleville-Mézières fait partie des établissements qui risquent de fermer dans les Ardennes
Le collège la Fontaine de Charleville-Mézières fait partie des établissements qui risquent de fermer dans les Ardennes © Radio France - Alexandre Blanc

Ardennes, France

Le Conseil départemental des Ardennes souhaite fermer plusieurs collèges dans le département dans les dix à venir. Après deux séries de réunions de concertation, le Conseil départemental des Ardennes a désormais dévoilé l'ensemble des pistes à l'étude. Les décisions définitives seront prises en décembre lors d'un vote des conseillers départementaux. 

8 collèges menacés de fermeture, 3 projets de création

Les Ardennes comptent 35 collèges répartis sur 37 sites. Les deux établissements multi-sites de Chateau-Porcien/Asfeld et de Signy-le-Petit/Liart sont dans la liste des collèges qui pourraient fermer. Il en va de même pour les établissements dits "Pailleron", ceux qui sont plus vulnérables aux risques d'incendie : le collège Jules-Ferry de Bogny-sur-Meuse et les collèges Salengro et Lafontaine à Charleville-Mézières. Sont également ciblés les collèges Léo-Lagrange à Charleville-Mézières, Nassau à Sedan, ainsi que les collèges de Rocroi, de Bogny-sur-Meuse, Vireux-Wallerand et de Monthermé

Voir la carte en plein écran

Le "plan collège" prévoit également l'ouverture de 3 nouveaux collèges : à Bogny-sur-Meuse, en Thiérache ardennaise (à Auvillers-les-Forges ou Maubert-Fontaine) et à Charleville-Mézières,  dans le quartier de la Ronde-Couture récemment labellisé "Cité éducative" .

Anticiper plutôt que subir

Les collèges ardennais ne sont pas remplis et perdent des élèves d'année en année.  Plutôt que de subir les fermetures d'établissements qui risquent de devenir trop peu fréquentés, le département prend les devants. Fermer des établissements pour regrouper les élèves permet de "_conforter les collèges_, d'augmenter le nombre d'enseignants et de renforcer les ambitions de réussite éducative", explique Yann Dugard, vice-président du Conseil départemental des Ardennes en charge du "plan collège". 

Le Conseil départemental a la charge financière des bâtiments (entretien, charges...).  Mais les fermetures ne généreront pas d'économies, ni à court ni à moyen terme, car de lourds investissements seront nécessaires pour que les collèges survivants et ceux qui seront créés. 

La mobilisation des opposants

Les annonces de fermeture suscitent des levées de boucliers. Les enseignants et les parents du collège Vallières de Sault-les-Rethel ont déjà obtenu du département que l'établissement soit retiré de la liste. Ils craignaient que le déplacement des élèves sur le collège de Rethel n'occasionne de grosses difficultés d'accès et de circulation. Des arguments jugés recevables par le Conseil départemental. 

Parents, élus, commerçants ont prévu une "opération écoles et collèges morts" pour défendre le collège de Signy-le-Petit/Liart. Une pétition en ligne pour la sauvegarde du collège Nassau de Sedan dépasse les 500 signatures. 

Après avoir consulté l'Education nationale, le Conseil départemental votera pour adopter les mesures définitives en décembre. La mise en oeuvre de ce plan s'étalera sur 10 ans. Les fermetures de collèges pourraient intervenir à la rentrée 2021, peut-être dès 2020. Les nouveaux collèges pourraient ouvrir en 2024

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu