Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Carte scolaire, ça bouge un peu dans le Finistère

jeudi 13 septembre 2018 à 11:51 Par Benjamin Bourgine, France Bleu Breizh Izel

A Plouguerneau comme à Quimper, des parents d'élèves se mobilisent depuis la fin de semaine dernière pour obtenir des moyens supplémentaires dans leurs écoles. Une mobilisation qui commence à payer. Un peu.

Devant l'école Victor Hugo cette semaine
Devant l'école Victor Hugo cette semaine © Radio France - Benjamin Bourgine

Finistère, France

Les parents d'élèves de l'école Victor Hugo à Quimper peuvent déjà se réjouir d'une première concession. Dans cette école primaire et maternelle, deux classes ont été supprimés. Le CE2 et la Moyenne section. Mais en plus, l'institutrice de CP avait du laisser son poste pour des raisons administratives. 

Retour de l'instit de CP

Première victoire : l'institutrice de CP a pu retrouver sa classe, et les élèves dont elle avait préparé la rentrée et les cours. Soulagement et satisfaction. L'aide de la député Annaïg Le Meur, député de la circonscription a-t-elle jouée ? En tout cas c'est un premier pas. L'association de parents d'élèves continue à demander la réouverture de la Moyenne section de maternelle. Une rencontre est prévue avec le maire Ludovic Jolivet demain vendredi. 

Directrice toujours hospitalisée

La directrice de l'école, qui avait fait une malaise lundi matin et que les enfants avaient vu partir sur une civière dans l'ambulance des pompiers est elle toujours hospitalisée.

Plouguerneau, situation délicate

La tension reste vive en revanche autour du cinquième poste bilingue à l'école du Petit Prince, à Plouguerneau. Les parents ont manifesté au rectorat de Rennes et devant l'inspection à Quimper. Une délégation a bien été reçue sur place. Ils ont également reçu le soutien de Léna Louarn, vice-présidente de la région en charge des langues de Bretagne. Mais malgré tout ça, rien ne bouge pour le moment.