Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Carte scolaire : des ajustements en Côte-d'Or pour l'année 2018

mercredi 5 septembre 2018 à 21:23 Par Lisa Guyenne, France Bleu Bourgogne

Ce mercredi 5 septembre, le rectorat de l'académie de Dijon se réunissait pour procéder à des ajustements sur la carte scolaire 2018-2019. En voici les modalités.

Image d'illustration
Image d'illustration © Maxppp - Maxppp

Côte-d'Or, France

La réunion de ce mercredi devait statuer sur la situation d'une quarantaine d'écoles en Côte-d'Or. Comme l'indique le syndicat enseignant SE-UNSA 21, voici ce qui a été décidé. 

11 ouvertures de classes

Ecoles élémentaires

  • Fleurey-sur-Ouche
  • Dijon - Dampierre
  • Aiserey
  • Marliens
  • Dijon - York
  • Ahuy
  • Dijon - Colombière

Ecoles maternelles

  • Fontaine-Française (ouverture en maternelle)
  • Saulon-la-Chapelle
  • Dijon - Jean Jaures 2
  • Montbard - Pasteur

Le syndicat se dit satisfait de ces ouvertures, mais déplore toutefois que "trop d'écoles sont encore dans des situations bien délicates" et "auraient mérité une ouverture."

Du nouveau à l'école de Rouvray

L'école, bloquée depuis plusieurs jours par les parents d'élèves, fait aussi l'objet d'un ajustement. Contrairement à ce qui était réclamé, il n'y a pas d'ouverture de classe à proprement parler, mais un enseignant spécialement dédié aux élèves allophones (ceux dont la langue maternelle n'est pas le français). 

Concrètement, ces 14 élèves allophones d'élémentaire vont étudier avec un seul et même professeur. Ils ne vont donc pas se rajouter aux 43 élèves des classes "ordinaires". Pour ces derniers, il est prévu deux postes de professeurs permanents, implantés à Rouvray au moins pour toute cette année. 

Les autres mesures

D'autres postes itinérants pour les élèves allophones : 1,5 sur Montbard et 0,5 poste sur Chatillon-sur-Seine. 

La création d'un poste de Conseiller Pédagogique de Circonscription pré-élémentaire :"une préparation à l'année suivante qui verra l'accent mis sur la maternelle avec la scolarisation obligatoire des enfants dès 3 ans."

Un poste d'enseignant référent en mathématiques : "sa mission principale est mise en œuvre du plan Villani-Torossian. Il mettra en place des formations en mathématiques à destination des enseignants du REP+".

Des postes de remplaçants : deux ou trois, selon les moyens disponibles après les ajustements.