Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Carte scolaire : les parents d'élèves de Cigné "déçus et résignés" après l'annonce de la fermeture de leur école

mardi 5 mars 2019 à 17:58 Par Pauline Pennanec'h, France Bleu Mayenne

L'école de Cigné devrait fermer à la rentrée prochaine, d'après le projet de carte scolaire. Les enfants devront aller à Ambrières-les-Vallées. Les parents d'élèves s'y attendaient : l'école était déjà au bord de la fermeture l'an dernier.

L'école de Cigné
L'école de Cigné © Radio France

Cigné, Ambrières-les-Vallées, France

"On est déçu mais on s'est résigné aussi à faire notre deuil" : Jennifer Gallienne, la porte-parole des parents d'élèves de Cigné, a appris la probable fermeture de leur école à la rentrée prochaine, alors que le projet de carte scolaire a été dévoilé ce lundi. À Cigné, il restait une classe de 14 élèves qui avait été sauvée il y a un an, en 2018. 

"Cette fois-ci, on s'y attendait", réagit la maman de deux enfants, scolarisés à Cigné. Les enfants devront aller à l'école d'Ambrières-les-Vallées : "Les enfants vont quitter leur cocon, parce qu'une école avec 14 enfants, c'est un bonheur. Les parents se connaissent, les enfants sont les uns chez les autres, c'est compliqué pour certains."

On sait très bien qu'on n'aura pas le dernier mot

Les parents d'élèves n'ont plus la force de se mobiliser une nouvelle fois, déjà prévenus la rentrée dernière que la sentence allait tomber en septembre prochain : "On est déçu mais on s'est résigné aussi à faire notre deuil de dire que de toute façon il faudra aller à Ambrières-les-Vallées. Moi, en tant que maman, j'y vais à contre-cœur parce que c'est une grosse école, ça ne me convient pas", réagit Jennifer. 

"C'est la mort du village" pour Jennifer Gallienne, la porte parole des parents d'élèves de Cigné

"C'est la mort d'un village"

Pour la parent d'élèves, "c'est la mort d'un village. On a trois ou quatre nourrices sur Cigné, il faut penser à eux aussi, et puis on a un petit commerce, un petit restaurant, c'est un enjeu aussi pour tout cela."

Il faudra aussi s'organiser : "Je suis à 9,5 km de l'école d'Ambrières-les-Vallées, alors soit je ferais 20 kilomètres dans ma journée pour amener mes enfants à l'école, soit je les déposerai au car, mais il passe à 8h15 le matin. C'est une autre organisation, c'est un autre rythme de vie."