Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Carte scolaire : six ouvertures de classe en Mayenne après les ajustements de la rentrée

mardi 5 septembre 2017 à 19:33 Par Charlotte Coutard et Armêl Balogog, France Bleu Mayenne

Six nouvelles classes vont voir le jour dans les écoles Mayennaises. Le directeur départemental de l'Éducation National a fait des ajustements au lendemain de la rentrée scolaire.

La classe de maternelle à l'école Erik Satie de Craon est bien supprimée.
La classe de maternelle à l'école Erik Satie de Craon est bien supprimée. © Maxppp - Guillaume Bonnefont

Laval, France

Le verdict est tombé ce mardi après-midi. La carte scolaire de la rentrée 2017 a été légèrement modifiée. Comme chaque année, le directeur départemental de l'Éducation Nationale avait gardé quelques postes en réserve, cinq précisément, pour faire des ajustements.

Six ouvertures...

Il y a donc 3 nouvelles créations de classe, à Arquenay, Pré-en-Pail et Changé, et 2 re-créations de classes supprimées, à Bais et à Laval, à l'école Hilard. Denis Waleckx, le DASEN, dit avoir pris en compte les tendances à l'augmentation du nombre d'élèves, notamment à Changé et à Arquenay. A Bais, la ré-ouverture était demandée par les syndicats.

Cas particulier à Lassay-les-Châteaux : une classe est provisoirement ouverte cette année, sans création de poste, mais en faisant appel à l'enseignant du dispositif "plus de maîtres que de classes". Elle ne fait pas partie du décompte officiel et devrait fermer dès l'an prochain.

... Zéro nouvelle fermeture

Aucune fermeture supplémentaire n'a été décidée en plus des 18 annoncées en mars. Moins les 2 ré-ouvertures, ça ne fait plus que 16 fermetures. En revanche, la classe supprimée à la maternelle Erik Satie de Craon ne va pas rouvrir, "ce n'est plus un sujet" dit le directeur académique. Les parents s'étaient mobilisés en février dernier.

Par ailleurs, Denis Waleckx affirme avoir pris en compte la ruralité pour ne pas fermer des classes. A Bouessay par exemple, "j'aurais pu en fermer une", lance-t-il, "il y a 18 élèves par classe en moyenne, ils auraient pu être 24". Pire à Saint-Germain-de-Coulamère : 2 enseignants pour 20 élèves.