Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Carte scolaire : une chaîne humaine entre Villebourg et Bueil-en-Touraine contre la fermeture d'une classe

-
Par , France Bleu Touraine

Près de 150 personnes se sont retrouvées pour une chaîne humaine entre Villebourg et Bueil-en-Touraine, dans le nord de l'Indre-et-Loire, ce samedi après-midi. Une manifestation visuelle pour dénoncer la fermeture prévue d'une classe, à la rentrée scolaire 2021.

Près de 150 habitants de Villebourg et Bueil-en-Touraine ont fait une chaîne humaine pour dénoncer la fermeture d'une classe.
Près de 150 habitants de Villebourg et Bueil-en-Touraine ont fait une chaîne humaine pour dénoncer la fermeture d'une classe. © Radio France - Chloé Martin

Ils ne se tiennent pas par la main, à cause de la Covid, mais ils sont liés dans un même combat. Près de 150 habitants de Villebourg et de Bueil-en-Touraine, au nord de l'Indre-et-Loire, ont formé une chaîne humaine ce samedi après-midi. Objectif : dénoncer la fermeture d'une classe dans l'école commune aux deux villages, prévue à la rentrée prochaine par la Direction académique.

La peur d'une fermeture d'école dans les prochaines années

Actuellement, trois classes (une de maternelle et deux de primaire) accueillent les 42 élèves des communes de 300 habitants chacune. Mais à la rentrée, il n'y aurait plus que deux classes, l'une pour les maternelles et CP, et l'autre du CE1 au CM2. "Quatre niveaux par classe, ce n'est pas l'idéal pour apprendre. On ne prépare pas à la lecture comme on prépare un enfant qui entre au collège", souligne Emilie, parent d'élèves et co-organisatrice de la mobilisation.

"Ce qui nous fait peur, c'est la suite, la fermeture de l'école", s'inquiète Amilcar, père de deux filles. "On a peur qu'on nous demande d'aller dix kilomètres plus loin, à Neuvy-Le-Roy, alors que notre école ici est une richesse, avec une qualité de vie et d'enseignement incroyables". 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

"On perd de l'attractivité"

Une fermeture de classe est aussi synonyme de perte de dynamisme pour le territoire. "C'est la double peine, on perd de l'attractivité", regrette Didier Descloux, maire de Bueil-en-Touraine. "Ca peut perturber les nouveaux arrivants", ajoute Christophe Fromont, maire de Villebourg. Une carte manquante pour attirer ces familles et jeunes, de plus en plus nombreux à fuir les villes pour les campagnes. 

C'est donc pour l'avenir des deux villages que les habitants se mobilisent. Une pétition en ligne et en papier a été lancée, et la chaîne humaine a été filmée par F3A production pour diffuser un clip vidéo sur les réseaux sociaux

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

En Indre-et-Loire, 27 fermetures de classes pour 31 ouvertures

Le Dasen (Directeur académique des services de l'Education nationale) devrait finaliser la carte scolaire le 8 mars prochain. Pour le moment, il prévoit 27 fermetures de classes maternelles et primaires, et 31 ouvertures.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess