Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Cas de Covid-19 dans une école de Toulouse : "Il n'y a pas de raison d'affoler les gens", dit Jean-Luc Moudenc

-
Par , France Bleu Occitanie

Certains enseignants de l'école maternelle Ernest-Renan de Toulouse estiment que toutes les précautions n'ont pas été prises après la découverte d'un cas de Covid-19 dans cet établissement fermé ce lundi. Le maire Jean-Luc Moudenc répond que le protocole sanitaire a été suivi à la lettre.

Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse, sur France Bleu Occitanie (archive)
Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse, sur France Bleu Occitanie (archive) © Radio France - FBO

Jean-Luc Moudenc, maire LR de Toulouse, a justifié ce lundi matin sur France Bleu Occitanie la fermeture de l'école maternelle Ernest-Renan du quartier des Izards. Elle est fermée ce lundi après qu'une ATSEM, personnel aidant les enseignants, a contracté le coronavirus pendant ses congés. Certains enseignants remettent en cause le protocole sanitaire diligenté après la découverte de ce cas. Le maire répond que tout a été suivi à la lettre.

"On a beaucoup hésité, finalement on prend la mesure de précaution maximale, on ferme l'école aujourd'hui" — Jean-Luc Moudenc

Jean-Luc Moudenc estime que la fermeture de l'école ce lundi est "la précaution maximale". Le maire annonce qu'elle pourra rouvrir demain : "on teste tout le monde, on redésinfecte tout et l'école rouvre demain normalement". En effet, toutes les personnes ayant été en contact avec l'ATSEM contaminée ont été identifiées et testées. Environ huit membres du personnel vont être mis en quarantaine.

"Quand on est responsable on est pas là pour affoler les gens" — Jean-Luc Moudenc

Ce protocole sanitaire ne semble pas rassuré tous les enseignants. Dans un courrier, sept enseignants font part de leurs inquiétudes : " Nous nous estimons menacées par un danger grave. Aucune mesure n'a été prise face aux risques encourus de contamination sur nos personnes ou sur les élèves". Jean-Luc Moudenc répond sur France Bleu Occitanie : "Je comprends que face au virus on soit dans l'angoisse, ceci dit je pense que quand on est responsable on est pas là pour affoler les gens. Il y a désormais dans notre pays un protocole extrêmement précis dès qu'un cas est détecté avec une recherche de ce qu'on appelle les "cas contacts" [..] tout le monde est mobilisé donc il n'y a pas de raison d'essayer d'affoler les gens". 

Jean-Luc Moudenc confirme qu'une autre ATSEM de cette même école a présenté en fin de semaine dernière des symptômes du Covid-19 : "Elle a été testée et on attend le résultat du test, tout ceci est suivi avec beaucoup de sérieux et de rigueur".

RÉACTION - Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu