Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Castillon-la-Bataille : petit-déjeuner gratuit pour les élèves de l'école primaire

-
Par , France Bleu Gironde

Castillon-la-Bataille inaugure pour cette rentrée des classes un nouveau dispositif, aidé financièrement par l'Etat : le petit-déjeuner gratuit à l'école. A terme, 100.000 enfants devraient en bénéficier.

Castillon-la-Bataille rejoint les communes qui mettent en place le petit-déjeuner gratuit, comme ici à Machecoul (Loire-Atlantique).
Castillon-la-Bataille rejoint les communes qui mettent en place le petit-déjeuner gratuit, comme ici à Machecoul (Loire-Atlantique). © Maxppp - Franck Dubray

Bordeaux, France

Du pain, des biscottes, des fruits frais...et surtout des produits "bio", insiste le maire de Castillon-la-Bataille Jacques Breillat. Sa commune devient l'une des premières de Gironde à mettre en place le dispositif des petits-déjeuners gratuits, les élèves seront les premiers petits girondins à en profiter ce lundi de rentrée des classes. Toute l'école élémentaire Henri Bardon est concernée, "230 élèves" précise le maire, qui a voulu que tous les écoliers puissent en profiter. 

Ce dispositif bénéficie d'une aide de l'Etat, qui a annoncé en avril dernier débloquer 6 millions d'euros pour le financer. Une opportunité saisie par le maire de Castillon-la-Bataille Jacques Breillat, qui a répondu aux questions de France Bleu Gironde. 

France Bleu Gironde : Vous n'avez pas perdu de temps pour mettre en place le petit-déjeuner gratuit. Comment ça s'est décidé ?

Jacques Breillat: On a eu une réunion avec le rectorat au mois de juillet. J'ai tout de suite dit oui et souscrit à cette mesure du petit-déjeuner gratuit. C'est important, car je constate que dans les écoles de ma ville, de nombreux enfants ne petit-déjeunent pas le matin, Ils viennent le ventre vide, ça peut pénaliser les conditions d'apprentissage. Ce n'est pas bon pour la santé. 

Réfléchir à ce qu'est un petit-déjeuner équilibré...et bio, c'est ce qu'on veut faire - Jacques Breillat.

France Bleu Gironde : Combien coûte ce dispositif à la commune de Castillon-la-Bataille ?

Ce dispositif ne coûte rien à la commune. Je pense que c'est important de le souligner. L'Etat va donner à la commune 1 euro par élève et par jour pour qu'on puisse assurer dans de bonnes conditions (...) l'achat de denrées  et tout le travail qu'on va faire autour de cette mesure du petit-déjeuner gratuit.

Jacques Breillat : "Il y aura un volet éducatif"

Seule l'école élémentaire est concernée, pourquoi pas, ou pas encore, l'école maternelle ?

Les élèves d'école maternelle sont moins autonomes sur la prise du petit-déjeuner, donc on souhaite le tester sur les élèves de l'école élémentaire cette année, et voir ensuite comment étendre ce dispositif en fonction de son succès. 

Petit-déjeuner royal pour la rentrée, afin de "marquer le coup"

Ce lundi, les élèves de l'école élémentaire de Castillon-la-Bataille ne feront pas partie des 25% de 3-11 ans qui ne prennent pas de petit-déjeuner le matin (étude du Credoc, 2015). Ils auront droit à un premier repas de la journée bio, composé de fruits, de lait, de fromage, de pain, de céréales. Un gros petit-déjeuner "pour marquer le coup, symboliquement, et pour expliquer aux parents d'élèves notre démarche" explique Jacques Breillat. Le maire précise que tous les écoliers sont concernés, pas seulement les familles les plus défavorisées. 

Choix de la station

France Bleu