Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Ce Landais a décroché son bac en écrivant les paroles de la Marche Cazérienne en Gascon

dimanche 24 juin 2018 à 16:34 Par Valérie Mosnier, France Bleu Gascogne

Dernières épreuves écrites ce lundi pour les séries S et L, les résultats seront publiés le vendredi 6 juillet. Le bac, ça remonte à une quarantaine d'années pour Jean Barrère. Le maire d'Escalans et Gañadero landais a eu son diplôme grâce à deux options : la gym et surtout le Gascon.

Le lycéen Jean Barrère a composé un texte en Gascon,  sur l'air de la Marche Cazérienne
Le lycéen Jean Barrère a composé un texte en Gascon, sur l'air de la Marche Cazérienne - Alice Traisnel

Landes, France

C'est avec malice et fierté que Jean Barrère raconte comment il a eu le bac, de justesse, en 1976. Le Landais est allé au rattrapage et ce sont ces notes optionnelles excellentes, qui lui permettent de décrocher le diplôme : 20/20 en gym et 20/20 en Occitan

A l'époque, le jeune Jean Barrère suit des cours d'Occitan mais il s'aperçoit que cette langue ne lui correspond pas. "Pour moi c'était une langue, mais ce n'était pas la mienne", explique t-il. Jean parle le patois, mais pas l'Occitan. Le problème c'est que pour l'épreuve au bac, les candidats doivent alors présenter un texte en occitan. "Dans tous les textes occitans, il n'y avait rien qui me correspondait..." Alors, Jean Barrère ne se démonte pas et décide d'écrire son propre texte. 

Fils et petit-fils de gañadero, c'est tout naturellement que Jean Barrère choisit la Marche Cazérienne : "Pour moi, il fallait quelque chose d'officiel et de solennel. Et il n'y a pas plus beau que cet hymne landais, qui illustre toutes les courses landaises." Mais, il ne s'arrête pas là. Il ne reprend pas les paroles originales, écrites en 1906 par le poète Georges Randé :

"Salut toréador dont l’oeil jette la flamme Vous qui d’un pas léger affrontez les taureaux Avancez crânement la foule vous acclame Venez vaincre la mort au bruit de nos bravos"

Inspiré par la Marche Cazérienne, il écrit l'histoire d'un écarteur

Jean écrit sa propre version, il raconte l'histoire de Mazzantini, écarteur du début du XXe siècle.... "Ensuite, j'y suis allé de tout ce que je pouvais avoir dans l'esprit, comment l'homme se place au centre de la piste... C'est venu tout seul", raconte,amusé, le sexagénaire. 

Jean Barrère chante la Marche Cazérienne en Gascon

Face au jury, Jean ne chante pas ! Il raconte, que c'est un illustre poète landais, dont on a perdu la trace, qui a écrit ce texte. Pari réussi puisque le lycéen obtient 20/20. Jean Barrère également doué en sport, puisqu'il décroche aussi un 20/20 en gym grâce à un saut en hauteur à 1m70. 

Les paroles gasconnes de la Cazérienne ne sont pas tombées dans l'oubli. Aujourd'hui, elles servent au Projet Gascon, initié il y a quelques années dans plusieurs écoles. Un projet cofinancé par la Fédération Française de la Course Landaise, l’Education Nationale et les collectivités territoriales.

Retrouvez Jean Barrère dès la rentrée, fin août, sur France Bleu Gascogne, pour les chroniques en Gascon.