Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Ce sont finalement deux lycées qui vont être construits sud Loire

jeudi 14 juin 2018 à 16:02 Par Marion Fersing, France Bleu Loire Océan

C'était une annonce très attendue : où la région Pays-de-la-Loire allait-elle construire le nouveau lycée du sud Loire ? Surprise ! Il n'y en aura pas un mais deux, à Saint-Philbert-de-Grandlieu et à Vertou.

Les deux nouveaux lycées du sud Loire pourront accueillir jusqu'à 1.500 élèves chacun
Les deux nouveaux lycées du sud Loire pourront accueillir jusqu'à 1.500 élèves chacun © Maxppp -

Loire-Atlantique, France

La construction d'un nouveau lycée au sud de la Loire est demandée depuis longtemps, notamment par les parents d'élèves, parce que les actuels sont surchargés : les Bourdonnières à Nantes, Jean-Perrin à Rezé et Alcide-d'Orbigny à Bouaye. La région Pays-de-la-Loire avait déjà annoncé qu'un nouvel établissement allait voir le jour, restait à savoir où. Surprise, ce jeudi matin, la présidente, Christelle Morançais a annoncé que, finalement, deux lycées seraient construits à Saint-Philbert-de-Grandlieu et à Vertou pour absorber les 11.000 élèves supplémentaires attendus pour 2024.

Saint-Philbert, secteur le plus éloigné des lycées existants

Saint-Philberts-de-Grandlieu a été choisi parce que c'est un secteur en plein développement. C'est aussi celui qui est le plus loin des lycées actuels et la région s'est fixé comme objectif de limiter les temps de trajets des lycéens à 45 minutes maximum. Ce nouveau lycée, polyvalent, pourra accueillir un millier d'élèves dans un premier temps, 1.500 dans un second temps, avec un internat et un complexe sportif à proximité. Des élèves qui viendront du sud Loire mais aussi du pays de Retz. Il doit ouvrir en 2025.

Vertou, pour soulager les Bourdonnières, La Herdrie et le lycée de Clisson

Celui de Vertou ouvrira lui en 2027. Ce sera là aussi un lycée polyvalent, avec les même capacités d'accueil que celui de Saint-Philbert. Vertou était en effet la seule commune du sud de l'agglomération nantaise à avoir plusieurs collèges mais pas encore de lycée. L'établissement sera construit près du Busway et de la gare du tram-train entre Nantes et Clisson. Il doit permettre de soulager les lycées des Bourdonnières, de La Herdrie à Basse-Goulaine et Aimé-Césaire à Clisson.

Des extensions à Bouaye et Pornic

La construction de ces deux nouveaux lycées va coûter 125 millions d'euros à la région. Elle annonce aussi des travaux d'extension au lycée de Bouaye et au lycée de Pornic à l'horizon 2023.