Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Confinement - Coronavirus : 100% solidaire

Coronavirus : ces enseignants du Creusot impriment en 3D des visières et pièces d'appareils respiratoires

-
Par , France Bleu Bourgogne, France Bleu
Creusot, France

Après avoir fabriqué des masques, ce lycée du Creusot (Saône-et-Loire) fabrique des pièces pour appareils respiratoires et visières de protection. Au lycée Léon-Blum, lycée polyvalent, un petit groupe de professeurs utilisent l’imprimante 3D pour aider en cette période de crise sanitaire.

Ces enseignants fabriquent des masques à visières de protection, destinées aux soignants, ainsi que des pièces d'appareils respiratoires
Ces enseignants fabriquent des masques à visières de protection, destinées aux soignants, ainsi que des pièces d'appareils respiratoires © Maxppp - MAXPPP

Après avoir fabriqué des masques, ce lycée du Creusot (Saône-et-Loire) se lance dans la fabrication 3D. Trois enseignants du lycée polyvalent Léon-Blum, en Saône-et-Loire, utilisent chaque jour l’imprimante 3D pour fabriquer au total 200 pièces. Celles-ci seront ensuite livrer aux hôpitaux de la région pour aider les soignants et les patients atteints du coronavirus. 

Masques à visières et pièces d'appareils respiratoires

Sur demande de la mairie de la commune, ces trois enseignants fabriquent des masques à visières de protection, destinées aux soignants, ainsi que des pièces d'appareils respiratoires, pour venir en aide aux malades atteints du coronavirus. Le projet, lancé en début de semaine, est mené par Jean-Jacques Liodenot, enseignant au lycée Léon-Blum. Le but pour lui : aider comme il peut, à son échelle. "Cela permet de faire partie d'une chaîne de solidarité, au niveau local, national ou mondial, confie l'enseignant. On pourra, je l'espère, faire disparaître ce virus."

200 pièces pour les hôpitaux de la région

Une fois les 200 pièces réalisés grâce à l'imprimante 3D, les pièces seront envoyées aux hôpitaux de la région. Pour l'instant, deux pièces modèles ont été réalisées par les enseignants. Le lycée étant fermé, les élèves ne peuvent pas venir en aide au projet. Mais pour participer à l'initiative solidaire, le lycée lui-même a passé commande de matières premières, afin de faciliter la fabrication des pièces.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu