Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

CFA des 13 Vents à Tulle : un casque de réalité virtuelle pour apprendre à couper les cheveux

-
Par , France Bleu Limousin, France Bleu

Au CFA des 13 Vents à Tulle les apprentis coiffeurs et coiffeuses vont apprendre à couper les cheveux en numérique. Le centre de formation, un des premiers en France à sauter le pas vers cet outil, vient d'acquérir un casque de réalité virtuelle.

Grâce à des manettes type joystick la formatrice Angélique Chastang manipule un peigne et des ciseaux virtuels. Un écran géant retransmet l'image diffusée au casque.
Grâce à des manettes type joystick la formatrice Angélique Chastang manipule un peigne et des ciseaux virtuels. Un écran géant retransmet l'image diffusée au casque. © Radio France - Philippe Graziani

C'est une vraie révolution. Dès cette rentrée des vacances de février les élèves de la section coiffure du CFA des 13 Vents à Tulle vont apprendre à coiffer des personnages virtuels. L'établissement vient d'acquérir un casque de réalité virtuelle. Il permet de simuler un véritable salon au cœur d'une galerie marchande, avec bacs à shampoings, présentoirs produits et espaces de coiffage presque aussi vrais que nature.

Des erreurs de coupe qui coûtaient cher jusqu'à présent

De quoi totalement changer l'apprentissage selon la formatrice Angélique Chastang "On utilisait avant, enfin on utilise toujours, des têtes malléables, qui coûtent une quarantaine d'euros". Et les cheveux de celles-ci ne pouvant évidemment repousser, les erreurs de coupe des élèves en quelque sorte coûtaient cher. "L'avantage c'est que dans un premier temps les élèves peuvent faire la coupe sur leur téléphone portable grâce à une application." Et grâce au casque ensuite la formatrice peut suivre pas à pas le travail de l'élève, et rectifier au fur à et mesure les postures, les gestes, l'image projetée dans le casque étant retransmise sur un écran géant.

80 % de réussite obligatoire

"C'est pas un gadget, assure Angélique Chastang. C'est vraiment un outil de travail qui nous permet à nous de les corriger autant qu'on veut, et aux élèves de se tromper autant qu'ils veulent." A chaque coupe virtuelle le logiciel du casque attribue une note en pourcentage. Il faut que l'élève atteigne 80 % minimum avant qu'il puisse passer sur tête postiche et ensuite sur nos têtes à vous et moi. Le CFA des 13 vents a commandé au total cinq de ces casques.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess