Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Châteauroux : le CFA des métiers et de l'artisanat propose de se mettre dans la peau d'un boulanger

-
Par , France Bleu Berry

Beaucoup de journée portes ouvertes ont été organisées ce samedi 16 mars en Centre-Val de Loire, notamment au CFA des métiers et de l'artisanat de l'Indre à Châteauroux. L'établissement a mis en place des ateliers où les jeunes ont pu mouler des œufs en chocolat ou ficeler un rôti notamment.

90 apprentis suivent actuellement cette formation en boulangerie et ils sont une centaine en pâtisserie.
90 apprentis suivent actuellement cette formation en boulangerie et ils sont une centaine en pâtisserie. © Radio France - Aurore Richard

Châteauroux, France

C'était journée portes ouvertes dans les centres de formations d'apprentis de l'Industrie de notre région ce samedi 16 mars : le CFA de Bourges dans le Cher, celui d'Amboise en Indre-et-Loire ou celui de la Chapelle Saint Mesmin dans le Loiret. Dans l'Indre, le CFA des métiers et de l'artisanat à Châteauroux a aussi présenté ses formations ce samedi. 

Chaque année, près de 730 jeunes y sont formés en alternance en coiffure, en mécanique ou en boucherie. Pour faire connaître ses formations, le CFA a choisi de proposer des ateliers où les jeunes peuvent découvrir par eux-mêmes en se mettant dans la peau d'un boulanger par exemple. 

Les jeunes ont pu réaliser des tartelettes salées ou apprendre le pliage de serviettes

L'atelier boulangerie, c'est justement celui choisi par Anis. Le jeune homme de 14 ans a la charlotte sur la tête, la blouse blanche, il a l'air d'un "pro", mais il réalise en fait sa toute première baguette viennoise. Il travaille sous l’œil attentif de Nathan, en brevet professionnel de boulangerie. 

L'atelier boulangerie était consacré à la fabrication d'une baguette viennoise ce samedi.  - Radio France
L'atelier boulangerie était consacré à la fabrication d'une baguette viennoise ce samedi. © Radio France - Aurore Richard

Les baguettes ne sont pas parfaites mais Anis est avant tout venu essayer et trouver quoi faire à la rentrée : 

Je ne sais pas trop, j'hésite encore entre la boulangerie et la mécanique"

Son papa Stanislas va l'aider à choisir, c'est pour cela qu'il est venu avec lui pour ces portes ouvertes. Il pense que la balance va pencher du côté de la boulangerie. "Il aime bien la bonne cuisine. Il aime bien manger donc je pense que c'est un bon départ", explique Stanislas. 

Le jeune Anis a réalisé ces baguettes avec Nathan, lui-même apprenti en boulangerie.  - Radio France
Le jeune Anis a réalisé ces baguettes avec Nathan, lui-même apprenti en boulangerie. © Radio France - Aurore Richard

Pendant que la pâte repose, Nathan donne des conseils à son élève du jour. "_Il ne faut pas trop sortir le soir parce que le matin, tu te lèves de bonne heure_. Dans certaines boulangeries, tu embauches à 3 heures et tu finis ta journée à midi", souligne le jeune boulanger. Il explique aussi à Anis qu'il faut être très motivé. Les 90 élèves de cette formation le sont et Nathan l'est aussi car son rêve est d'ouvrir sa boutique en Australie, et il n'a aucun doute sur sa réussite.