Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Châteauroux : les enseignants du collège Lafayette en grève contre la suppression d'une classe

lundi 2 juillet 2018 à 19:42 Par Sarah Tuchscherer, France Bleu Berry

La décision a été annoncée il y a quelques jours : le collège Lafayette à Châteauroux va perdre une classe à la rentrée prochaine. La décision inquiète enseignants et parents.

Les enseignants du collège Lafayette de Châteauroux étaient quasiment tous en grève ce lundi
Les enseignants du collège Lafayette de Châteauroux étaient quasiment tous en grève ce lundi © Radio France - Jonathan Landais

Châteauroux, France

Ils étaient une trentaine lundi matin devant l'inspection académique de l'Indre à Châteauroux, une trentaine d'enseignants du collège Lafayette à manifester contre la décision de supprimer une classe à la rentrée prochaine. L'établissement qui accueille les enfants des quartiers Touvent, Grands Champs ainsi que ceux d'Arthon et Velles devrait compter, selon les grévistes, environ 500 élèves en septembre, pour un total de 17 classes, soit une de moins que cette année. 

Une perspective qui inquiète Sarah Labbé, professeur de lettres modernes : « avoir une classe à trente, ça n’est plus le même travail, notamment en français, où l’on travaille beaucoup à l’oral. Il est nécessaire d’avoir des petits groupes ». Rien à ses yeux ne permet d'expliquer cette réduction de moyens : « On recrute avec des niveaux sociaux hétérogènes et puis nous avons des élèves qui arrivent en cours d’année, en particulier des élèves du foyer de l’enfance avec des situations sociales qui ne sont pas évidentes à gérer. Les enfants de Lafayette ne sont pas des privilégiés ». 

Une décision justifiée selon l'inspection académique

Le directeur académique de l'Indre, Pierre-François Gachet, estime à 26 par classe le nombre d'élèves attendus l'an prochain en sixième à Lafayette. Il reconnaît le caractère « désagréable » que peut avoir une suppression de classe, mais explique : « Tous les ans, nous sommes obligés de procéder à un certain nombre d’ajustements. Au point où nous en sommes, il y a effectivement trois collèges dans lesquels une classe va être fermée, ou pas ouverte et trois, peut-être quatre, dans lesquels l’arrivée des effectifs est telle que nous sommes dans l’obligation d’ouvrir une classe de plus ».  Il rappelle également que hors zone d'éducation prioritaire, ce n'est qu'au-delà du seuil de 29 élèves en 6e et en 3e, 30 en 5e et en 4e, qu'est envisagée l'ouverture d'une classe supplémentaire. Pierre-François Gachet recevra ce mardi une délégation du collège Lafayette.