Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Châteauroux : les professeurs du lycée Blaise-Pascal demandent moins d'élèves par classe

-
Par , France Bleu Berry

Les enseignants du lycée Blaise-Pascal de Châteauroux estiment que le nombre trop important d'élèves par classe les empêche de suivre leurs élèves correctement. Ils relèvent de nombreux décrochages.

Les professeurs du lycée polyvalent Blaise-Pascal manifestaient devant la direction de l'Education nationale dans l'Indre.
Les professeurs du lycée polyvalent Blaise-Pascal manifestaient devant la direction de l'Education nationale dans l'Indre. © Radio France - François Chagnaud

Les professeurs du lycée Blaise-Pascal de Châteauroux réclament principalement des classes moins denses.Ils étaient une douzaine réunis devant la Direction des services départementaux de l'Éducation nationale (DSDEN). "On a l'impression de ne pas faire correctement notre travail", lâche Coralie Rabeau, co-secrétaire de la FSU 36 et enseignante à Blaise-Pascal. 

"35 élèves par classe en filière générale, c'est trop. 30 élèves en filière professionnelle, c'est trop. On a des élèves en très grande difficulté, qui arrivent du collège parce qu'ils ont des difficultés. Des difficultés qui se sont encore plus creusées avec le confinement, il faudrait qu'on fasse des séances de rattrapage de niveau. Mais ce n'est pas avec 30 élèves par classe qu'on va pouvoir le faire", poursuit-elle. Pour travailler dans de bonnes conditions, l'enseignante et syndicaliste estime que le nombre d'élèves par classe en filière professionnelle ne devrait pas excéder 25. Ils plaideront leur cause auprès du directeur académique de l'Indre Jean-Paul Obellianne.

#MaSolution

Dans le monde de l'éducation, vous avez repéré ou imaginé une solution pour améliorer le quotidien autour de chez vous ? Vous avez identifié des besoins locaux et vous avez des idées pour y répondre ? Avec “Ma solution”, France Bleu vous donne la parole : partagez votre expérience, signalez les initiatives les plus utiles, faites vos propositions et donnez votre avis sur celles des autres. La solution, c’est vous !

Choix de la station

À venir dansDanssecondess