Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Châteauroux : une rentrée sous le signe de l'émotion à l'école maternelle Jean Moulin

lundi 3 septembre 2018 à 14:45 Par Aurore Richard, France Bleu Berry

Ce lundi 3 septembre, 12,4 millions d'élèves français ont fait leur rentrée. Un moment stressant et parfois difficile pour les plus petits. Il l'était pour les élèves de l'école maternelle Jean Moulin, à Châteauroux.

 L'école maternelle Jean Moulin, à Châteauroux, compte un peu plus de 80 élèves pour cette rentrée.
L'école maternelle Jean Moulin, à Châteauroux, compte un peu plus de 80 élèves pour cette rentrée. © Radio France - Aurore Richard

Châteauroux, France

La rentrée des classes, c'était ce lundi 3 septembre. Dans l'Indre et le Cher, ils étaient près de 82 000 à retrouver les bancs de l'école et c'est toujours avec émotion, notamment pour les plus petits. C'était le cas pour les 80 élèves de l'école maternelle Jean Moulin, à Châteauroux.

Devant le portail encore fermé, il y avait notamment Sacha qui rentre en grande section cette année. Il n'a lâché la main de sa maman qu'au tout dernier moment. "Je me sens un tout petit peu bizarre. C'est un peu difficile de quitter papa et maman", confie Sacha. 

Du côté des parents, l'émotion était aussi au rendez-vous. "Cette année, il rentre chez les grands. On se dit qu'il grandit encore et encore et on n'a pas envie. Je préférerais qu'il reste encore tout petit donc c'est très dur là. Un peu de tristesse quand je vais le laisser. Je vais encore être la dernière maman à rester dans la classe", explique Victoria, la maman de Nathan. 

Je vais encore être la dernière maman à rester dans la classe", Victoria, la maman de Nathan

Une fois les portes ouvertes par la directrice, parents et enfants ont pu aller voir les tableaux avec la répartition des classes. "Je vois que mon fils est dans la classe de Mme Décaudin, que ma fille, aujourd'hui âgée de 13 ans, avait eue donc c'est très bien", se rassure Clara. 

Les parents ont ensuite emmené les enfants dans leurs nouvelles classes, rejoindre les copains et les copines. Au moment de se dire au revoir, certains enfants avaient presque déjà oublié le stress, la tristesse et les parents. Ils s'amusaient avec des puzzles et des jeux de construction installés dans les salles de classe.