Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation
Dossier : Chiffre du jour

Chiffre du jour : une dizaine d'enfants attendent un tuteur à Avignon

-
Par , France Bleu Vaucluse

À Avignon, une dizaine d'enfants ont besoin de tuteurs pour apprendre le français et découvrir notre culture. Ils viennent d'arriver en France et sont pris en charge par l'association "Un pour un".

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Radio France - Alexis Sciard

Avignon, France

Ils sont syriens, turcs, marocains. Ils ont entre 6 et 12 ans. Une dizaine d'enfants attendent un tuteur à Avignon. Depuis 22 ans, l'association Un pour Un met en place des tutorats pour permettre à des enfants "qui viennent de loin" d'apprendre le français. 

Pour l'heure, depuis la rentrée, une trentaine de tuteurs accompagnent une trentaine d'écoliers. Ils viennent de trois écoles de l'ouest d'Avignon (Saint-Roch, Louis-Gros et Schaepler), dans les quartiers Monclar et Champfleury. Ce sont leurs enseignants qui proposent leurs noms à l'association. 

Découvrir la culture française

Arrivés récemment en France, ils ont besoin d'un coup de main pour apprendre la langue. À la maison, leurs parents ne sont pas encore à l'aise avec le français, il faut donc les aider à ne pas prendre du retard à l'école. 

L'idée, c'est d'accompagner ces enfants quelques heures par semaine, souvent le mercredi après-midi. Ça n'est pas de l'aide aux devoirs, mais plutôt de l'ouverture à la culture française : aller au musée, au cinéma, en balade. 

La plupart des bénévoles sont des retraités, mais c'est ouvert à tous, si vous avez du temps et de la générosité à revendre. "Un pour un", comme un enfant, un tuteur et pas mal de liens qui se créent au fil des deux ans d'accompagnement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu