Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Classes à 12, emplois aidés : les inquiétudes des parents d’élèves de la FCPE 31 pour la rentrée scolaire

lundi 28 août 2017 à 15:38 Par Olivier Lebrun, France Bleu Occitanie

A moins d’une semaine de la rentrée scolaire, la présidente de la FCPE de Haute Garonne Muriel Paletou redoute une rentrée à problèmes. Selon elle, les classes à 12 élèves dans les écoles en REP ne régleront pas tout, au contraire.

La rentrée se prépare à l'école Jules Ferry de Villefranche-de-Lauragais
La rentrée se prépare à l'école Jules Ferry de Villefranche-de-Lauragais © Radio France - Olivier Lebrun

Toulouse, France

La rentrée scolaire c'est dans tout juste une semaine, le Lundi 4 Septembre. Classes réduite à 12 élèves au CP dans les écoles en REP, retour à la semaine de 4 jours sur certaines communes, réduction des emplois aidés, il y a du changement dans l'air. Qu'en pensent les parents d'élèves ? Invitée de France Bleu Matin, Muriel Paletou la présidente de la FCPE 31 juge que ces mesures sont faites dans la précipitation, elle s’attend à une rentrée « chaotique»

Muriel Paletou , la présidente de la FCPE 31 invitée de France Bleu Toulouse - Radio France
Muriel Paletou , la présidente de la FCPE 31 invitée de France Bleu Toulouse © Radio France - Olivier Lebrun

Les classes à 12 élèves en REP, est-ce une bonne chose ?

Les 18 écoles toulousaines des réseaux d’éducation prioritaires (REP +) se préparent en classe de CP à se dédoubler et à passer à 12 élèves.

« Le fait de s’attaquer aux zones prioritaires d’éducation est une bonne chose très importante, mais le fait de mettre les classes à 12 élèves est-il une garantie de réussite ? – se demande la présidente départementale de la FCPE – « on ne le sait pas. La mise en place de cette mesure est faite dans l’urgence, les mairies ont dû réagir très vite sur les deux mois d’été. On retire clairement des enseignants sur d’autres classes, on les réaffecte uniquement sur les classes à 12. On s’attaque aux REP+, mais que fait-on pour le reste des élèves qui eux sont dans des classes en sureffectifs, et notamment en Lycée où on est dans des classes à 36 élèves.

La semaine de 4 jours et la diminution des contrats aidés

Les communes ont désormais le choix de revenir au rythme de la semaine de 4 jours dans les écoles. En Haute Garonne, peu de communes ont sauté le pas.

« La mairie de Toulouse a gardé le rythme à 4 jours et demi, la présidente de la FCPE s’en félicite, mais elle s’inquiète que le retour aux 4 jours ne soit guidé que par des motifs d’économie budgétaire. « la question essentielle est de savoir quel est le rythme de l’enfant le plus adéquat. »

« Les 4 jours, c’est un fausse question, on va y arriver de fait avec la diminution des contrats aidés, puisque les communes n’ont plus les moyens de fonctionner. Les 4 jours vont arranger tout le monde, on aura besoin de moins de gens pour l’accueil périscolaire et les cantines. On sera sur une éducation selon les territoires et non plus nationale. »

On est en plein flou artistique

La présidente de la FCPE 31 ne cache pas ses inquiétudes pour cette rentrée et pour l’orientation des jeunes après l’école.

« On a presque une confirmation que l’éducation n’est pas une priorité du gouvernement » - estime Muriel Paletou – « on en est à faire des petites mesures sans réelles perspectives. La question est de savoir ce qu’on fait de nos jeunes, qu’elle place ils vont avoir, quelle orientation, et là, c’est plutôt le flou artistique. »

►►►Ecoutez l'intégralité de l'interview de la présidente de la FCPE 31, Muriel Paletou

Muriel Paletou , présidente de la FCPE 31