Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Clermont-Ferrand : l'institut des métiers sur le fil du rasoir

mardi 5 février 2019 à 19:53 Par Claudie Hamon, France Bleu Pays d'Auvergne

Cela fait un an que l'institut des métiers bataille auprès de la nouvelle région pour récupérer une subvention. En attendant une procédure d'alerte économique a été déclenchée en raison de problèmes de trésorerie.

L'institut des métiers de Clermont-Ferrand forme près de 2 000 personnes chaque année
L'institut des métiers de Clermont-Ferrand forme près de 2 000 personnes chaque année © Radio France - Claudie Hamon

L'institut des métiers de Clermont-Ferrand tire la sonnette d'alarme. Sa trésorerie est en souffrance et une procédure d'alerte économique a été déclenchée car la nouvelle région tarde à verser un arriéré de subvention de près de 500 000 euros.

Cela fait 47 ans que l'institut des métiers de Clermont-Ferrand forme en apprentissage ou en formation continue du CAP au BTS. Chaque année, près de 2 000 personnes passent par les plateaux techniques de l'établissement pour devenir, boucher, coiffeur ou vendeur. Un effectif qui le place à la 4e place des sites de formation professionnelle de la grande région.

Le plateau technique de la boucherie. - Radio France
Le plateau technique de la boucherie. © Radio France - Claudie Hamon

Un arriéré de près de 500 000 euros

En attendant la réforme de l'apprentissage qui rebat les cartes début 2020, l'établissement de formation doit toujours être financé par la région Auvergne-Rhône-Alpes. Mais le compte n'y est pas. "La région Rhône-Alpes a toujours financé les centres de formation professionnelle sur la base du fonctionnement, alors que nous en Auvergne on était financé à l'effectif explique Stéphanie Aubert, enseignante déléguée UNSA. Avec ce mode de calcul, il manque près de 500 000 euros sur deux ans." 

Le plateau technique charcuterie de l'institut des métiers. - Radio France
Le plateau technique charcuterie de l'institut des métiers. © Radio France - Claudie HAMON

Cette situation oblige donc la direction à chercher des capitaux pour équilibrer la trésorerie. "Nous faisons actuellement le tour des banques pour faire un emprunt sur trois ans, avoue Fabrice Miron, le tout nouveau directeur général de l'institut. "Nous ne pouvons pas continuer comme ça, nous devons tous nous mettre autour d'une table pour résoudre cette situation."  "Cela fait un an que ça dure, tonne Stéphanie Aubert, tout le monde s'accorde sur le fait qu'on nous doit cet argent, mais rien ne bouge ! Monsieur Wauquiez ne cesse de vanter les mérites de l'apprentissage, pourquoi il nous empêche de vivre ? Ce n'est pas cohérent.

Pour l'instant, il n'y a aucune conséquence sur le fonctionnement de l'établissement, l'institut des métiers de Clermont-Ferrand accepte tous les apprentis qui se présentent avec un contrat d'apprentissage. 

L'institut des métiers clermontois propose plus de 50 formations sur un même site de cinq hectares. Il dispose de 14 000 m2 de plateaux techniques.