Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Clermont-Ferrand : parents et enfants manifestent pour le maintien de l'école à la maison

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne, France Bleu

Plus d'une centaine de manifestants se sont réunis place de Jaude à Clermont-Ferrand pour protester ce samedi après-midi contre la possible interdiction de l'école à la maison dès la rentrée prochaine.

Plus d'une centaine de manifestants venant de toute l'Auvergne Rhône-Alpes se sont réunis place de Jaude ce samedi après-midi.
Plus d'une centaine de manifestants venant de toute l'Auvergne Rhône-Alpes se sont réunis place de Jaude ce samedi après-midi. © Radio France - Théophile Vareille

Une manifestation pour le maintien de l'école à domicile a réuni plus d'une centaine de personnes ce samedi après-midi place de Jaude à Clermont-Ferrand. De nombreux parents étaient venus avec leurs enfants et il était même possible d'apercevoir plusieurs poussettes parmi la foule.

Le président de la République Emmanuel Macron a promis début octobre de mettre fin à l'instruction en famille (IEF) dans le cadre de la lutte contre les séparatismes. Une décision qui provoque la colère de nombreux parents présents, comme Hervé, venu avec son épouse Camille et ses deux enfants de 6 et 9 ans : "Nos enfants n'ont jamais été à l'école et ils s'en portent très bien, ils sont heureux d'apprendre et n'ont pas forcément envie d'un cadre restrictif au quotidien, l'école à la maison c'est magnifique, c'est une richesse, pourquoi l'interdire ?"

"Partir à l'étranger plutôt que scolariser les enfants"

Son fils Milo, 9 ans, est venu avec sa propre pancarte contre l'interdiction de l'IEF, écrite de sa main, et il dit préférer "continuer à apprendre ensemble à la maison, parce que c'est mieux". A ses côté, Camille, sa mère, abonde : "_Il n'est pas possible d'imaginer les faire aller à l'école_, ce ne serait pas bon pour leur développement."

Pour Hervé et Camille, adeptes de l'école à la maison, il est inconcevable de scolariser leurs deux enfants.

Si l'IEF est bien interdite à la rentrée prochaine, Hervé et Camille se disent prêts à "partir à l'étranger, quelque part où ce serait autorisé", même s'ils espèrent ne pas avoir à en arriver là.

Nombreux manifestants défendaient cette après-midi un "droit au choix de son éducation".
Nombreux manifestants défendaient cette après-midi un "droit au choix de son éducation". © Radio France - Théophile Vareille

Un peu plus loin avec deux de ses enfants, Anaïs est elle adepte de l'"unschooling" : "_Ce sont les enfants qui choisissent ce qu'ils veulent apprendre, quand ils veulent l'apprendre_, nous on est là que pour les soutenir." Elle n'envisage pas non plus de re-scolariser ses enfants, "jamais nous ne forcerons nos enfants à faire quoi que ce soit, ils sont responsables de leur éducation".

Si l'école à la maison est interdite, elle ne sait pas encore ce qu'elle fera : "Mais c'est sûr, les enfants n'iront pas à l'école et on trouvera une solution."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess