Éducation

Collège Clermont à Pau : enseignants, parents et élus se mobilisent contre la fermeture d'une classe de 5e

Par Aurore Jarnoux, France Bleu Béarn lundi 19 septembre 2016 à 20:40

Une quinzaine d'enseignants et de parents d'élèves s'est rassemblée devant l'inspection d'académie lundi.
Une quinzaine d'enseignants et de parents d'élèves s'est rassemblée devant l'inspection d'académie lundi. © Radio France - Aurore Jarnoux

Au lendemain d'une manifestation devant l'inspection d'académie, les enseignants du collège Clermont à Pau sont en grève ce mardi. Ils protestent contre la fermeture d'une classe de cinquième et un manque criant de moyens. Ils sont soutenus par deux conseillers départementaux.

Les enseignants du collège Clermont de Pau sont en grève ce mardi. Ils protestent contre des classes surchargées, un manque de moyens et surtout contre la fermeture d'une classe de 5e à la rentrée.

Une classe de 3e avait déjà été supprimée en juillet dernier. Trop c'est trop pour les enseignants et les parents. Ils étaient d'ailleurs une quinzaine à manifester leur énervement lundi en fin d'après-midi devant l'inspection d'académie à Pau.

"Ras le bol de ce mépris"

Les enseignants et les parents d'élèves ont scotché des affiches sur les murs de l'inspection. On pouvait lire notamment "Ras le bol de cette gestion et de ce mépris".

Céline est professeure d'espagnol au collège Clermont. Depuis la rentrée, elle essaie de gérer des classes à 31 élèves. "Je me mets en mode dragon entre guillemets avec les enfants parce qu'à 30 on ne peut rien laisser passer, explique l'enseignante. Leur faire faire des jeux de rôles c'est très compliqué."

Comment un enfant peut progresser en langue sans parler ? — Arlette, parent d'élève

Le fils d'Arlette est en classe de 3e au collège Clermont. Pour elle, apprendre une langue vivante dans une classe de 30 élèves, c'est "tout simplement impossible, et en plus des élèves finissent les cours sur le bureau du professeur, il n'y a pas de places pour tout le monde."

Le collège Clermont est en effet en travaux depuis un an. Les élèves doivent étudier dans des préfabriqués.

Une situation invivable pour les enfants malentendants

Pour Nourrédine, professeur de mathématiques, la situation est encore plus compliquée pour les élèves en difficulté. Le collège accueille en effet des enfants malentendants et des enfants présentant des troubles des fonctions cognitives.

"Moi par exemple, j'ai une classe PASS, j'ai des élèves malentendants, précise Nourrédine. Quand on se retrouve à 32 dans un Algeco, le moindre bruit amplifié, c'est juste invivable pour eux."

Xavier, papa d'un garçon scolarisé en 5e, s'inquiète lui de la réputation du collège. "Déjà le collège n'est pas très bien réputé, des enfants favorisés quittent l'établissement", souligne Xavier. A la rentrée, le collège comptait 60 élèves de moins par rapport à l'année dernière.

"C'est la double peine"

Les enseignants sont soutenus dans leur combat par deux élus, Stéphanie Maza et André Duchateau. Les deux conseillers municipaux d'opposition à Pau demandent eux aussi à l'inspecteur d'académie d'entendre les doléances du personnel du collège Clermont.

"C'est une rentrée compliquée à cause des travaux de réhabilitation, ce n'est pas la peine d'en rajouter avec des problèmes de manque de personnel, s'agace André Duchateau, également conseiller départemental socialiste.

"Le collège a besoin d'une attention particulière pendant ces travaux et nous demandons à l'inspecteur de donner des effectifs supplémentaires pour alléger les classes et qu'il n'y ait pas une double peine, le chantier et les classes surchargées", renchérit le conseiller municipal.

Selon André Duchateau, la fin du chantier de l'établissement palois est prévue pour 2018, avec donc au moins un an de retard.

Partager sur :