Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Compétences numériques des collégiens : immersion dans une classe à Reims pour préparer "Pix"

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Alors que la certification des compétences numériques des élèves se fait désormais sur la plateforme dédiée Pix, force est de constater que les collégiens ne sont pas toujours à l'aise avec les ordinateurs et internet. Reportage au collège Trois fontaines à Reims.

Les élèves s'entraînent sur les ordinateurs de la salle informatique au collège Trois fontaines à Reims.
Les élèves s'entraînent sur les ordinateurs de la salle informatique au collège Trois fontaines à Reims. - Education nationale.

À l'école, au collège et au lycée, le numérique fait désormais partie de la vie des élèves et il existe depuis un an une évaluation dédiée. L'objectif est de former les élèves à l'usage des outils numériques, et notamment internet, et pour mesurer ces compétences une plateforme en ligne d’évaluation appelée "Pix" a été mise en place par l'Education nationale. C'est très important au collège où l'ordinateur est parfois un outil méconnu. 

L'objectif c'est de les placer devant des situations concrètes de la vie quotidienne -- Valérie Scholtès, documentaliste

"Une tablette ils savent très bien l'utiliser, un téléphone portable surtout, mais quand ils passent sur PC ils savent plus : ils savent plus utiliser le clavier, ils savent rentrer de caractères particuliers comme les @ et ça c'est une compétence demandée dans Pix", remarque Sophie Renault chargée du numérique dans l'Académie de Reims, qui poursuit : "ça leur pose problème en fait le clavier, et vous leur demandez de faire un montage vidéo, sur une tablette ou sur un téléphone parce qu'ils ont tout en tactile... or dans le monde du travail, on travaille sur ordinateur". Au total, 5 compétences numériques sont "évaluées" sur la plateforme "Pix". 

Reportage avec la classe de 3ème 3 du collège Trois fontaines à Reims.

Faire une recherche sur internet, déterminer s'il s'agit d'un site commercial, trouver l'origine d'une photo... : autant de questions posées. "L'objectif c'est de les placer devant des situations concrètes de la vie quotidienne et de les inviter à trouver la réponse par eux-mêmes et ça va très vite car ce sont des séries de 5 questions... on leur dit là tu as réussi, là non, et si tu n'a pas réussi je te propose des tutos", explique Valérie Scholtès, documentaliste et référente Pix au collège Trois fontaines à Reims. La certification finale Pix aura lieu de mars à mai prochain dans les près de 160 collèges de l'Académie de Reims. 

De grandes inégalités constatées pendant le confinement

Et cette validation des compétences numériques sur ordinateur, elle est d'autant plus importante que le confinement du printemps a mis en lumière de grandes inégalités d'accès aux outils informatiques ou à internet. "Dans le meilleur des cas on peut espérer avoir un ordinateur dans la famille mais dans la réalité nous avions parfois dans certaines familles il y avait un seul téléphone portable avec un forfait limité, ce qui réduisait considérablement le poids des pièces jointes qui pouvaient être envoyées", souligne Jean Yves Bichel, le principal du collège Trois fontaines à Reims (418 élèves). 

La question du matériel informatique dans les collèges 

Au collège Trois fontaines, près de 60 postes informatiques doivent être enlevés car trop vieux ou obsolètes. Et 30 nouveaux postes doivent arriver. Mais le coût ce matériel est à la charge du conseil départemental qui gère les collèges. "On aimerait que la transition se fasse plus vite, l'Education nationale commande mais c'est pas elle qui paye... ça va prendre du temps même pour un petit collège comme le nôtre car sinon ça se fait au détriment d'autres établissements", conclut Jean-Yves Bichel. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess