Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Confinement : le maire de Montpellier, "le déconfinement doit se faire de manière méthodique, pas politique"

-
Par , France Bleu Hérault

Philippe Saurel, le maire de Montpellier s'oppose à la réouverture des écoles le 11 mai. Il estime que le déconfinement doit se faire de manière plus méthodique et que c'est prendre trop de risque pour la population au regard de l'enjeu d'un mois d'école.

Philippe Saurel le maire de Montpellier estime que la réouverture des écoles est trop risquée
Philippe Saurel le maire de Montpellier estime que la réouverture des écoles est trop risquée © Maxppp - JEAN MICHEL MART

Philippe Saurel le maire de Montpellier et président de la Métropole s'oppose publiquement à la réouverture des écoles et des crèches le 11 mai. 

"Nous n'avons pas de masques, ni de tests, ni de protocole, je considère donc qu'il est dangereux de rouvrir les écoles et les crèches tant que nous n'avons pas de protocole. C'est déraisonnable. Après j'ai conscience qu'il ne faut pas bloquer l'économie, mais pour moi qui suis soignant, la protection de la santé des habitants passe avant tout."

Philippe Saurel sait que son coup de gueule n'est que symbolique "Je n'ai pas le droit de garder les écoles fermées, cela dépend de l'éducation nationale, mais j'utilise mon droit de parole pour expliquer qu'il y a des risques et la balance risque bénéfice pour un mois d'école pour moi ,elle est démesurée" 

"Ce qui est enjeu c'est la santé des habitants, il faut faire les choses de manière méthodique, pas politique".

Le maire de Montpellier estime que le lien social rompu dans certains quartiers n'est pas si important que cela, pas plus grave aujourd'hui qu'hier. "Pour un mois d'école, je trouve le tableau noirci. Il y a des maîtres et maîtresses qui gardent le lien, le travail est fait quand même.

De façon réduite mais il est fait. Ce qui est enjeu, c'est la santé des habitants. on a atteint un plateau dans les réanimations grâce au confinement, donc il ne faut pas déconfiner, il faut faire les choses de manière méthodique, pas sur coup de boutoirs politique. Il s'agit de la santé des habitants. Le nombre de morts continue d'augmenter. "

Par ailleurs, Philippe Saurel, a confirmé qu'en accord avec la préfecture de l'Hérault, les 423 passagers français du Costa Deliziosa qui vont débarquer à Barcelone ce lundi seront accueillis à Montpellier au Corum pour être installés dans les hôtels de la ville pour repartir mardi en TGV chez eux. 

Philippe Saurel, le maire de Montpellier

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu