Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Conflit au lycée maritime de Saint-Malo : le mouvement se durcit

-
Par , France Bleu Armorique

Depuis le 17 mars 2021, les enseignants, élèves et parents d'élèves du lycée maritime de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) se mobilisent contre la fermeture de la classe préparatoire qui permet aux élèves en BAC pro d'accéder à l'école des officiers de la marine marchande. Une grève illimitée se prépare.

Une manifestation des enseignants et des élèves du lycée maritime Florence-Arthaud s'était déroulée le 17 mars à Saint-Malo
Une manifestation des enseignants et des élèves du lycée maritime Florence-Arthaud s'était déroulée le 17 mars à Saint-Malo - DR

Depuis le 17 mars 2021, la trentaine d'enseignants du lycée public maritime Florence-Arthaud de Saint-Malo est mobilisée contre la fermeture de la classe passerelle qui permet aux élèves en BAC pro d'accéder à l'ENSM, l'Ecole nationale supérieure maritime, qui forme les officiers de la marine marchande. Les professeurs sont soutenus par les élèves et leurs parents. Deux manifestations se sont déroulées les 17 et 23 mars dans les rues de la ville avec une forte présence des jeunes. L'établissement scolarise 200 élèves.

L'égalité des chances

Cette classe passerelle ou préparatoire existe depuis 1947. "Elle est synonyme d'égalité des chances" explique Mehdi Abassi du "collectif pour la promotion de l'enseignement maritime" car "elle permet à des jeunes ayant un BAC professionnel d'accéder à des études supérieures de niveau BAC + 5". Elle accueille 15 élèves chaque année. Comme le concours d'entrée à l'ENSM est supprimé, les candidats vont devoir postuler sur Parcoursup, "mais les élèves en BAC pro n'auront pas le niveau en maths et physiques" déplore l'enseignant.

Un préavis de grève illimitée

Après un courrier envoyé à Emmanuel Macron, le Président de la République a répondu aux enseignants qu'il allait demander à Barbara Pompili, la ministre de tutelle, de se saisir de ce dossier. Une bonne nouvelle pour le collectif, mais pour l'instant, les choses ne bougent pas. Le collectif et les syndicats mettent donc la pression en déposant un préavis de grève illimité qui devrait entrer en vigueur en milieu de semaine prochaine.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess