Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Le plan Alerte enlèvement déclenché pour retrouver Mia, une fillette de 8 ans enlevée par trois hommes dans les Vosges

Coronavirus : 1.700 étudiants recrutés pour aider au déploiement des tests salivaires dans les écoles

-
Par , France Bleu

Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale, a annoncé ce mardi le recrutement de 1.700 médiateurs parmi les étudiants en médecine et en pharmacie, afin d'aider les personnels mobilisés pour effectuer les tests salivaires dans les écoles. L'objectif est de 300.000 tests par semaine.

1.700 médiateurs vont être recrutés parmi les étudiants en médecine et en pharmacie pour aider au déploiement des tests salivaires dans les écoles
1.700 médiateurs vont être recrutés parmi les étudiants en médecine et en pharmacie pour aider au déploiement des tests salivaires dans les écoles © AFP - SEBASTIEN BOZON

Afin d'aider les infirmières et infirmiers scolaires à effectuer les tests salivaires dans les écoles, le gouvernement va recruter 1.700 médiateurs annonce ce mardi Jean-Michel Blanquer. Invité sur France Inter, le ministre de l'Education nationale a précisé qu'ils seront choisis parmi les étudiants en médecine et en pharmacie. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Ces personnes seront "payées" et recrutées "dès maintenant" afin d'être opérationnelles "entre maintenant et la fin du mois de juin". Pour tenter de rassurer certains syndicats enseignants qui craignent de voir le personnel de l'Education nationale endosser ce rôle, le ministre a indiqué qu'il s'agirait d'un "travail d'équipe" et que sera mobilisée "toute une série d'acteurs de santé". 

Ces recrutements vont s'étaler jusqu'à la fin juin et viendront en appui des personnels mobilisés afin d'atteindre l'objectif de 300.000 tests salivaires par semaine, fixé à la mi-mars. "Cette semaine, c'est entre 50.000 et 80.000 tests salivaires qui vont être réalisés pour la zone qui vient de reprendre l'école". La semaine dernière, un peu moins de 10.000 tests ont été réalisés "parce que c'était la première semaine et qu'il y avait tout un travail d'organisation à mettre en place" s'est justifié Jean-Michel Blanquer. 

Cette campagne de tests salivaires, "plus faciles à réaliser que les tests nasaux pharyngés", "touchera tout particulièrement l'enseignement primaire" précise le ministre. Le but est de prioriser ces tests dans les zones où le virus circule tout particulièrement, "de façon à aller capter les positifs qui s'ignorent et nous reviendrons au même endroit pour voir l'évolution du virus" indique Jean-Michel Blanquer. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess