Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : comment appliquer le déconfinement en milieu scolaire ?

-
Par , France Bleu Vaucluse

Le Premier ministre a présenté le plan de déconfinement imaginé par le gouvernement. Parmi les mesures qui touchent les scolaires la rentrée se fera après de 11 mai c'est "pédagogique et juste" mais cette rentrée en classe se fera de façon progressive et sur la base du volontariat.

Le collège tavan d'Avignon Montfavet.
Le collège tavan d'Avignon Montfavet. © Radio France - Jean-Pierre Burlet

Les plus jeunes, élèves de classes élémentaires et maternelles, ne seront pas contraints au port du masque et pourront retrouver les écoles les premiers. À partir du 18 mai ce sera au tour des collégiens d'abord les 6e puis les 5e et ainsi de suite. Pour eux le port du masque sera obligatoire. Enfin, mais cela reste encore à déterminer, les lycéens pourront reprendre les cours à commencer par les lycées pros.

La réouverture des crèches se fera par groupes de 10

Maire d'Apt et vice-présidente du conseil départemental en charge des collèges la vauclusienne Dominique Santoni a immédiatement envisagé la manière de mettre en place ces directives. Mais dit-elle ca va être compliqué. Malgré un gros travail d’anticipation il ne sera peut-être pas possible de rouvrir tous les collèges vauclusiens à la date du 18 mai. 

De nombreuses questions en suspens

Comment recevoir quinze élèves par classe dans les collèges ? Que faire des autres ? Avec quel personnel ? Comment assurer la restauration scolaire ? Quand arrivent les masques désormais obligatoires pour les collégiens ? Autant d’incertitudes qui expliquent aussi – selon Dominique Santoni – que le retour sur les bancs de l’école se fasse sur la base du volontariat.

Malgré la bonne volonté des mairies, des départements, des régions de qui dépendent lycées et transports scolaires et un travail de concertation mené avec l’éducation nationale c’est un chantier compliqué qui s’annonce.

Dominique Santoni vice présidente du conseil départemental de Vaucluse envisage un déconfinement scolaire compliqué

Choix de la station

À venir dansDanssecondess