Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : comment organiser au mieux l'école à la maison ?

Comment gérer au mieux l'école à la maison, en particulier lorsque l'on est isolé ou que l'on n'a pas accès au numérique ? Voici nos recommandations pour les parents-d'élèves qui doivent enseigner à leurs enfants en cette période de confinement face à l'épidémie de coronavirus.

Manuels scolaires à la Fnac de Dijon, juste avant la fermeture des magasins et le début du confinement
Manuels scolaires à la Fnac de Dijon, juste avant la fermeture des magasins et le début du confinement © Radio France - Sophie Allemand

Afin de limiter la propagation du Covid-19, les écoles ont fermées leurs portes le lundi 16 mars. Tout le milieu de l'éducation en est chamboulé, et vous aussi au quotidien en tant que parents d'élèves. Alors comment gérer l'école au mieux à la maison, surtout lorsque l'on en a pas les moyens ou que l'on n'a pas internet ? Grâce au conseils du rectorat de Dijon, France Bleu vous accompagne

Organiser le travail au quotidien 

Il n'est pas simple de se transformer en instituteur à la maison en une semaine, et d'instruire nos enfants sans aucune formation. Voici quelques petits conseils donnés par le rectorat de Dijon pour les parents d'élèves, afin d'organiser le travail : 

  • Les parents ne doivent pas se substituer au rôle du professeur, ce n'est pas possible. L'idée est surtout de garder un lien avec l'école et de maintenir l'éveil des enfants. 
  • Il faut organiser l'espace de travail : instaurer un lieu calme et propice à la concentration. 
  • Instaurer des temps de travail et de repos. Par exemple, en dessinant un emploi du temps heure par heure. Deux à quatre heures de travail au quotidien suffisent pour les plus jeunes, c'est ce que font en général les enfants scolarisés à domicile. Cela dépend bien-sûr de la capacité qu'a votre enfant à rester attentif.  
  • N'oublions pas de maintenir leur motivation grâce à des temps de pause pour respirer, comme à la récréation : activités physiques, artistiques, de la lecture. 

On peut également se détendre tout en apprenant en regardant des films, écoutant la radio, des podcasts ou encore grâce à des visites de musées virtuelles en ligne. Retrouvez tous nos bons plans gratuits livres, spectacles, films, télé, musées

Les liens utiles vers le site du rectorat

Retrouvez tous les conseils du rectorat en fonction du niveau de votre enfant, département pas département en cliquant ici. Le site internet de l'académie de Dijon propose un guide de continuité pédagogique (accessible en cliquant sur ce lien). "L'enjeu de ce guide est de proposer des contenus adaptés et de qualité aux parents, note la rectrice. Sa finalité est aussi de préparer au mieux un futur retour vers les salles de classes, même si personne ne sait encore quand il se fera". Une plateforme téléphonique (joignable du lundi au vendredi (de 9 heures à midi et de 14 heures à 17 heures) au 03.80.44.86.14 a aussi été mise en place afin de répondre aux questions des parents. 

Accompagner aussi les familles qui ne sont pas équipées numériquement, ou qui ceux ne peuvent pas aider leurs enfants

Les parents d'élèves sont équipés numériquement pour poursuivre le programme et faire classe. Les enseignants ont pour consigne d'appeler les parents d'élèves une fois par semaine pour le suivi.

Qu'en est-il des enfants qui grandissent dans des familles où les parents ne peuvent pas aider ? 

Soit parce qu'ils n'ont pas le temps, pas les connaissances, ou parce qu'ils maitrisent mal le français ? Les professeurs doivent y faire d'autant plus attention. C'est ce qu'explique Nathalie Albert-Moretti, rectrice de Dijon : "il est donné comme consigne aux enseignants de les appeler de manière prioritaire et d'être extrêmement attentifs au maintien du lien avec l'école. Il s'agit de les appeler plutôt deux fois par semaine et d'être dans un suivi individualisé avec ces élèves."

Ceux qui n'ont pas accès aux outils numériques ?

Pour les familles qui ne sont pas équipées de matériel numérique, la région Bourgogne-Franche-Comté a prévu une convention : les familles peuvent le signaler et se voir prêter du matériel informatique. 

Pour ceux qui sont touchés par la fracture numérique et qui vivent en zone blanche, des supports papiers peuvent leur être adressés. 

Une convention entre le ministère de l'éducation et la poste est en cours, pour que les enseignants puissent adresser leur supports à la poste sous forme numérique. La poste se chargera de les imprimer et de les envoyer aux famille. Cela permettra de respecter les mesures de confinement. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu