Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Déconfinement - Masques, programmes et organisation dans les écoles et collèges : le point en Normandie

L'Agence régionale de santé, la préfecture et le rectorat de Normandie ont fait un point de situation sur le coronavirus dans la région, ce jeudi 30 avril 2020. La rectrice d'académie, Christine Gavini-Chevet a notamment précisé les conditions d'accueil des enfants dans les écoles et collèges.

Les enfants devront régulièrement se laver les mains.
Les enfants devront régulièrement se laver les mains. © Maxppp - Guericolas Lionel/IP3

La directrice de l'Agence régionale de santé, le préfet et la rectrice de Normandie ont organisé un point presse ce jeudi 30 avril 2020.

L'ARS a indiqué sa volonté de multiplier encore les dépistages et les quatorzaines pour stopper la propagation du virus. Toutes les informations à ce sujet sont à retrouver dans cet article :

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

De son côté, la rectrice de Normandie, Christine Gavini-Chevet, a fait un point sur l'organisation à mettre en place dans les écoles et collèges qui rouvrent leurs portes à partir du 11 mai. Cette décision du gouvernement de reprise de la scolarité se base sur du volontariat mais "l’instruction reste obligatoire et l’élève devra poursuivre l’enseignement à la maison" s'il ne va pas en classe.

Mais cette reprise pose de nombreuses questions et inquiète depuis plusieurs jours des élus locaux, des parents et des enseignants et personnels de l'Education nationale. La rectrice a indiqué que les personnels qui sont fragiles ou vulnérables continueront à assurer les cours à distance.

Deux masques par jour pour chaque membre du personnel et chaque collégien

La rectrice a donc tenu à préciser certains points. "Le protocole sanitaire sera strict et obligatoire. Sa mise en place conditionnera les capacités d’accueil pour chaque école. Tous les professeurs et membres de l’équipe pédagogique vont être formés." Chaque établissement devra suivre ce dispositif :

  • maximum 15 élèves par classe, avec distanciation physiqu
  • organisation des journées en fonction des établissements : soit un jour sur deux, soit une semaine sur deux, soit en demi-journées
  • circulation organisée de façon à ce que les différents groupes ne se croisent pas
  • nettoyage des locaux précis et à la charge des collectivités
  • ce ne sont pas les élèves mais les enseignants qui changeront de classe
  • lavages de mains très fréquents
  • activités sportives limitées
  • deux masques par jour pour chaque membre du personnel de l'Education nationale et pour les collégiens (fournis par l’Education nationale)
  • si un élève présente des symptômes du Covid-19, il sera isolé, testé et ses contacts seront identifiés. Possibilité de fermer temporairement une classe.

Les dates des congés d’été sont maintenues

La question des vacances scolaires faisait aussi l'objet de nombreuses rumeurs et hypothèses ces derniers jours. Trente députés Les Républicains, dont Philippe Gosselin dans la Manche, ont par exemple suggéré de décaler les vacances d'été, pour qu'elles commencent du 15 juillet et finissent le 15 septembre afin de permettre aux entreprises "de reprendre un peu d'oxygène". Mais "les dates des congés d’été sont maintenues", a indiqué Christine Gavini-Chevet.

Enfin, comme elle l'avait indiqué sur l'antenne de France Bleu Normandie et France Bleu Cotentin en début de semaine, la rectrice a expliqué que, compte tenu de la situation, il ne sera pas possible d'achever les programmes scolaires

La rectrice va demander la consolidation des acquis afin d'armer les élèves pour leur entrée en classe supérieure. Des fiches vont être mises à disposition.

Tous les parents recevront les informations nécessaires concernant les écoles dans une semaine, le 7 mai.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess