Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : faire cours en juillet "n'est pas une bonne idée" selon une fédération de parents d'élèves

-
Par , France Bleu Paris

Troisième semaine d'école à la maison pour les écoliers du pays. Faire cours en juillet pour rattraper le retard pris n'est "pas une bonne idée" selon la Fédération des parents d'élèves de l'enseignement public.

Troisième semaine d'école à la maison pour les écoliers français
Troisième semaine d'école à la maison pour les écoliers français © AFP - ALAIN JOCARD

Tous les établissements scolaires du pays sont à l'arrêt, depuis le 16 mars, pour lutter contre la propagation du coronavirus. Les écoliers du pays sont dans leur troisième semaine de cours à la maison, "c'est compliqué de s'organiser", avoue Cécile Frattaroli présidente de la Fédération des parents d'élèves de l'enseignement public (PEEP) à Paris.

Les inégalités se creusent 

Le ministre de l' Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer a estimé qu'entre 5 et 8% des élèves ont été "perdus" par leurs professeurs, qui ne peuvent pas les joindre pour assurer la "continuité pédagogique". 

Ils se divisent en deux catégories selon Cécile Frattaroli. "Ceux qui avaient déjà décroché et qu'il faut ramener à l'école et ceux qui n'ont pas les moyens techniques. Pour eux, c'est plus simple parce que l'on peut mettre en place des moyens pour garder contact. Il faut que les enfants gardent confiance dans l'école."

Des cours en été ?

Pour rattraper le retard pris à cause du confinement, l'hypothèse de cours dispensés au mois de juillet est apparue ces derniers jours. Le ministre de l'Éducation nationale assure que le calendrier scolaire ne changera pas mais propose du soutien scolaire aux élèves les plus en difficulté.

"Ce n'est pas une bonne idée de faire classe en été", affirme la présidente de la PEEP à Paris. "On va voir quand on va reprendre, avec notamment un vrai mois de juin, mais je ne suis pas sûre que transposer les apprentissages au mois de juillet soit une bonne chose, il y a des familles divorcées et des situations compliquées à gérer."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu